Le WARE everywhere

On dit souvent que l’anglais est une langue souple et malléable, ce qui fait, dans bien des cas son succès et sa force. Dans la série « J’apprends l’anglais grâce aux termes des nouvelles technos », voici un exemple qui pourra illustrer facilement le propos. On connaît les termes hardware et software pour désigner la partie matériel et la partie logiciel. On constate que ces deux termes anglais sont formés sur une construction identique :

  • un adjectif (hard et soft)
    +
  • la particule ware qui fonctionne presque comme un suffixe

En anglais, le terme ware désigne originellement « un bien », « une denrée », « une marchandise ». Avec le temps, ce terme a engendré – et engendre encore aujourd’hui – une quantité impressionnante de mots. Les exemples que nous reproduisons in extenso ci-dessous proviennent du site English for Techies, consacré à l’enseignement de l’anglais, particulièrement destiné aux professeurs.

Il est possible, après avoir pris connaissance de ces mots, de faire des exercices

Et, puisque l’informatique est devenu un gros pourvoyeur de termes, voici une fois de plus la preuve que les informaticiens et autres geek du monde du libre trouvent matière à terminologuer !

LES SUBSTANTIFS EN WARE DÉSIGNANT DES ARTICLES MANUFACTURÉS OU DES LOGICIELS

Source : http://www.english-for-techies.net/grammar/les_substantifs_en_ware.htm

1 – EMPLOI TRADITIONNEL DE WARE EN COMPOSITION

Traditionnellement, le substantif singulier ware, précédé d’un adjectif ou d’un substantif adjectivé, sert à former des noms indénombrables singuliers désignant des articles manufacturés considérés collectivement :

wooden ware : articles de bois, boissellerie
glassware : objets en verre, verrerie

Si dans le premier exemple il y a simple juxtaposition, par contre, dans le deuxième, ware se comporte comme un quasi suffixe en s’accolant au nom adjectivé qui le précède.

On peut classer les substantifs en ware en deux catégories, selon que l’élément de gauche est à l’origine adjectif ou substantif:

a/ adjectif + ware

flat ware : vaisselle plate
hardware : 1/ quincaillerie, ferronnerie, boulonnerie; 2/ matériels, équipements
earthenware : terres cuites
sanitary ware : matériel sanitaire

b/ substantif + ware

Japan ware : laques du Japon
China ware : porcelaine de Chine
tinware : ferblanterie
silverware : couvert d’argent, argenterie de table
ironware : articles en fer, ustensiles en fer, outils en fer
tableware : vaisselle de table (syn. : dishware)
cookware : ustensiles de cuisine

2 – NÉOLOGIE EN WARE ET INFORMATIQUE

Le jargon de l’informatique, à son tour, s’est emparé de ware pour former des néologismes dont il avait besoin. Il s’est tout d’abord saisi de hardware, lui donnant l’acception de matériels informatiques (computer hardware) (abrév. : H/W), puis a créé de toutes pièces l’antonyme software (abrév. : S/W), désignant les programmes, les logiciels. D’autres formations sont ensuite apparues, ainsi :

cardware : cartes d’extension, cartes additionnelles (cartes spécialisées – extension de mémoire, reconnaissance d’écriture, etc. – pouvant être ajoutées à un micro-ordinateur dans des emplacements prévus à cet effet)

firmware (abrév. : F/W) : microprogrammes, logiciels microprogrammés, micrologiciels, logiciels câblés, « élasticiels » (circuits logiques de la mémoire morte programmés de façon à assurer les fonctions d’un programme) (syn. : ROMware)

bridgeware : logiciels de transition (entre deux ordinateurs), programmes de conversion (d’un format à l’autre)

freeware : logiciels du domaine public, logiciels gratuits, « graticiels » (logiciels dont l’utilisation, la copie et la distribution sont libres et gratuites, les auteurs ayant volontairement renoncé à leurs droits)

shareware : logiciels en libre essai, logiciels en participation, « partagiciels » (logiciels édités à compte d’auteur et diffusés librement tout en invitant les utilisateurs à envoyer une contribution financière à l’auteur)

teachware : logiciels d’enseignement, didacticiels

courseware : logiciels de formation

gameware : logiciels de jeu, ludiciels (syn. : funware)

groupware : logiciels pour le travail de groupe, logiciels de « collectique », logiciels de « communautique », « synergiciels » (logiciels destinés aux réseaux locaux de bureautique et comportant des fonctions telles que le courrier éléctronique, un agenda, etc.)

crippleware : versions bridées, versions de démonstration (progiciels diffusés gratuitement mais amputés de plusieurs fonctions afin d’inciter l’utilisateur à acheter la version complète)

Cette débauche de néologismes n’a pas épargné les professionnels, les spécialistes de l’informatique. Ainsi, le personnel lié à une installation ou à un projet dans une entreprise se voit qualifié de liveware (litt., « ressources vives »), de humanware/manware (capital humain, ressources humaines), ou encore de wetware (matière grise, années/homme) :

All our expensive hardware and software is worth nothing without humanware : Tous les coûteux matériels et logiciels que nous avons ne valent rien sans capital humain.

La presse informatique américaine forge sans cesse de nouveaux termes en –ware correspondant à l’évolution de l’industrie du logiciel, ainsi :

vaporware, appliqué ironiquement aux logiciels dont la sortie annoncée est repoussée à plusieurs reprises (traduction proposée : logiciels fantôme, « fantômiciels », logiciels « impalpables »),

bigware, désignant la génération la plus récente de logiciels, à la taille impressionnante (en nombre de kilo-octets comme de disquettes) (traduction proposée : logiciels « poids lourds »).

N.B. : Signalons que wares existe au pluriel dans le sens de marchandises, productions, produits, articles :
Microsoft’s success with wares like Excel : la réussite de Microsoft avec des produits comme Excel
housewares : produits ménagers

3 – INDIVIDUALISATION DES ÉLÉMENTS MATÉRIELS ET LOGICIELS

Pour individualiser des éléments matériels ou logiciels on a recours

a/ à des expressions neutres telles que a piece, an item, a program :

Any computer is only a piece of helpless hardware until the unit is implemented by software : Tout ordinateur n’est qu’un appareil inutile tant que l’unité centrale n’a pas été activée par des logiciels

PrintPartner is a shareware program that allows you to print banners, signs and calendars : Printpartner est un logiciel en libre essai qui permet d’imprimer manchettes, enseignes et calendriers

b/ ou à des termes commerciaux tels que a package, a product, a brand :

This modelling software package is suited for the aerospace, automotive and electronics industries : Ce progiciel de simulation est adapté aux besoins des industries de l’espace, de l’automobile et de l’électronique

NI’s software and firmware products are warranted for a period of ninety (90) days from the date of delivery to the initial user of the product : Les progiciels et micrologiciels de la société NI sont garantis pendant une période de quatre-vingt-dix (90) jours à compter de la date de livraison à l’utilisateur initial

Novell is one of several popular brands of network software : Novell figure parmi les marques les plus répandues de logiciels de gestion de réseau

S’exercer

Exercice 1Corrigé 1

Exercice 2Corrigé 2

Poster un commentaire

Classé dans Mémos et tutos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s