Les derniers préparatifs avant la reprise

Feuilleton de l’inondation, épisode #5

La journée a été longue et éprouvante. Les ventilateurs et les absorbeurs ont tourné toute la nuit dans un semblant de soufflerie d’aéronautique. Espérons que le ronronnement des hélices ne dérange pas nos voisins du premier étage… A notre arrivée, les bidons récupérateurs affichaient une dizaine de centimètres d’eau bonne pour le fer à repasser.

Une casse raisonnable…

Voici donc le quatrième jour de galère qui s’achève sur un bilan que l’on peut paradoxalement qualifier de positif. Nous avons testé tout notre matériel et toutes nos installations (électriques et réseau). Il en ressort que, sur les huit machines présentes dans notre principale salle de formation, trois unités centrales sont hors service — car encore humides — et un écran est instable. L’écran présentait pourtant de bons signes à l’allumage. Tout semblait en ordre. Ce n’est qu’au bout de dix minutes environ qu’il a commencé à tourner comme une girouette, cherchant à se synchroniser sans jamais trouver ses marques.

C’est quand même effarant de constater que, sur plusieurs périphériques souillés (écrans, souris, claviers), pour lesquels on pouvait pronostiquer une mort clinique, une bonne partie d’entre eux sont repartis comme en quarante.

… en forme d’iceberg ?

La question qui nous taraude est : « combien de temps ce matériel va-t-il tenir ? ». A-t-il été fragilisé ou n’a-t-il subi aucune altération ? La réponse est dans le temps lui-même. C’est malheureusement à l’usage, dans la durée, que nous pourrons dire si oui ou non ce matériel a été définitivement épargné ou touché. La seule chose à souhaiter c’est qu’il ne s’agisse ni d’un arbre qui cache une forêt ni d’un iceberg qui ne montre, pour l’instant, que sa partie émergée. Aussi, resterons-nous en alerte et chercherons-nous à anticiper des dégâts collatéraux en préparant, dans les semaines qui viennent, du matériel opérationnel en cas de nouveaux coups durs.

Nous devons donc trouver et configurer au plus vite trois machines et un écran pour accueillir de nouveau nos stagiaires dans les conditions antérieures.

Poster un commentaire

Classé dans La vie de l'EPN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s