Mails piégés : la CAF n’est pas épargnée

Les pirates font décidément feu de tout bois. Dans la série « courriers électroniques bidons, faits pour vous soutirer des informations personnelles » (attaques s’appuyant sur des méthodes dites « d’ingénierie sociale »), la CAF informe ses bénéficiaires que de faux e-mails, qui reproduisent à s’y méprendre la présentation de leur papier à en-tête, circulent dans les messageries électroniques hexagonales. Pour vous en convaincre, nous reproduisons in extenso (mais c’est pour la bonne cause), l’objet du délit :

Si vous avez reçu un courriel frauduleux : que faire ?

Certains d’entre vous ont peut-être reçu un courriel qui ressemble à ceci :

Il s’agit d’une escroquerie : l’émetteur de ce courriel n’est pas votre caisse d’Allocations familiales. Ce courriel est frauduleux.

Que faire si vous avez reçu ce courriel ?

– Si vous n’avez pas fourni les informations demandées par ce courriel frauduleux :
supprimez-le immédiatement de votre boîte de messagerie.

– Si vous avez déjà communiqué vos informations personnelles et/ou bancaires à l’auteur de ce message frauduleux :
1) Prévenez rapidement votre banque pour faire opposition ;
2) Prévenez ensuite votre Caf pour qu’elle vous change votre code confidentiel pour l’accès à la rubrique « Mon Compte » du Caf.fr. Votre Caf vous transmettra un nouveau code confidentiel.
Trouvez ici les coordonnées de votre Caf

Pour rappel : en aucun cas votre Caf ne vous demandera par e-mail de lui communiquer vos coordonnées bancaires.
Pour en savoir plus sur ce type de piratage informatique et mieux vous en prémunir, vous pouvez consulter le site :
http://www.securite-informatique.gouv.fr/gp_article44.html

Source : Portail de la CAF : https://www.caf.fr/wps/portal/

Quelle parade ?

Prudence donc, lorsque vous ouvrez votre messagerie. Ce genre d’e-mails est de plus en plus fréquent. J’en veux pour preuve un message récent, très bien tourné, qui invitait les abonnés de Free à se connecter à leur compte. Car, disait le message, leur Freebox avait fait l’objet d’une tentative de connexion frauduleuse. Ils étaient donc invités à se rendre sur une vraie-fausse page de Free pour modifier leur accès. Et couic !

Un conseil, lorsque vous avez un doute sur un message de ce type, passez simplement votre pointeur en survol sur le ou les liens vers le(s)quel(s) on souhaite vous faisander. Regardez dans la barre d’état de votre navigateur (en bas à gauche) l’adresse vers laquelle le lien pointe et vous constaterez que la mariée n’est pas aussi belle qu’il n’y paraît. Vous réussirez ainsi à déjouer ces tentatives de phishing (hameçonnage en français) et vous pourrez passer à travers les mailles du filet.

1 commentaire

Classé dans Actu des TIC

Une réponse à “Mails piégés : la CAF n’est pas épargnée

  1. Hello Kiki

    La CAF a, à ce sujet, créé une page web spécifique qui montre différents cas d’arnaques se faisant passer pour les services de la CAF :

    http://www.caf.fr/actualites/2013/attention-aux-courriels-et-sites-internet-frauduleux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s