J’e-mail moi non plus

C’est toujours plaisant de recevoir des messages qui nous expliquent secrètement que nous sommes des êtres uniques, doués de qualités humaines hors du commun qui nous donnent l’occasion de voler au secours de la veuve et de l’orphelin, en danger, quelque part dans le vaste tiers monde. Un message angoissant me parvient d’une ancienne stagiaire dont je tairai le nom, pour des raisons évidentes de confidentialité. C’est un message de désarroi. Un message désespéré.

Bonsoir
Comment vas tu ?ou es tu en ce moment??
Je suis dans une situation très difficile j’aurai besoin de ton aide. C’est très sérieux.
S’il te plait contactes moi discrètement par mail ?
Je suis dans des difficultés telles que je ne saurai que faire sans ton soutient et apport.
Je reste dans l’attente urgente de te lire

« Quel mal obscur peut donc frapper cette pauvre A.* sans défenses ? », me dis-je, en déglutissant péniblement les quelques millilitres de salive qui me restent. Dans quel pétrin s’est-elle fourrée ? Que faire pour intervenir rapidement… sans risquer de la mettre en danger ?
Il me faut une arme fatale pour googliser durablement cette trouille qui me pénètre par tous les pores. Je sors donc ma panoplie du parfait traqueur en ligne et dégaine le champ de recherche de mon navigateur préféré. Clic… tap, tap, tap… tap… entrée !

C’est incroyable ! Je constate, une fois encore, que je ne suis pas seul au monde. Que la triste sérénade qui m’était chantée a raisonnée dans d’autres tympans, ailleurs, dans l’insondable océan de pixels. P… de A. ! Tu as envoyé ce message à un autre ! Et d’abord, à combien d’autres ? Des dizaines ? Des milliers ? Des dizaines, des centaines de milliers ? Quoi ? Des millions ! A eux aussi tu as joué tes violons de la femme accablée en proie aux terribles brigands prêts à exécuter ta progéniture ? Tu me dégoûtes, tiens ! Je devrais faire comme lui. Lui, au moins, il a eu le courage de te répondre et il n’a pas été dupe, lui !

Adieu, monde cruel.

* Je précise que l’envoi de ce message s’est fait à l’insu de l’expéditrice. La manœuvre est connue : le PC de A. a probablement été infecté. Le programme malveillant a récupéré le carnet d’adresses e-mail de A. et a envoyé ce faux message de détresse à tous ses contacts (dont le mien), avec son prénom et son nom en signature, pour sembler plus vérace.

2 Commentaires

Classé dans Mémos et tutos

2 réponses à “J’e-mail moi non plus

  1. Eléonore

    Dans le même ordre d’idée, voici ce que j’ai reçu tout récemment :

    « Bonjour,
    dis- moi, où es tu actuellement ? J’espère que je ne te dérange pas ? Je suis dans une situation désastreuse. C’est à prendre très au sérieux.
    Je n’ai pas de téléphone alors contactes-moi par mail en toute discrétion, S’il te plaît, c’est vraiment délicat. Je ne veux pas te faire peur, mais c’est vraiment très urgent car il s’agit de ma vie ».

    Prudence, prudence…

  2. Micheline

    Pour info, voici ce que j’ai reçu dans ma messagerie ce jour, de l’adresse suivante : dseb.rs@gmail.com

    Bonjour,

    Je viens par ce présent vous exprimer toute l’attention que feu mon époux et moi accordions à vos travaux. C’est pourquoi je voudrais, atteinte par la limite d’âge et rongée par la maladie vous confier les quelques pièces rares de grande valeur qui meublaient notre collection.

    En fait je suis atteinte d’un cancer de la gorge en phase terminale alors les jours à venir étant décisifs je voudrais vous confier la garde de ces belles pièces que je ne souhaite plus vendre pour quelques raisons que ce soient. J’estime que sous votre garde ces pièces ne serviront pas de bois de chaud alors je vous prie d’accepter.

    J’ai fait déposer les pièces auprès d’un privé pour des raisons
    purement sécuritaire. Je vous introduirai donc auprès de ce privé afin qu’il vous fasse parvenir les pièces en toute sécurité. Si vous acceptez de me soulager je vous ferai parvenir les photos des pièces et je contact du privé.

    Cordialement
    Mme.Helène HURIAUX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s