Tableur niveau 2 : les formules de magicien

Notre cours continue, pas de défections, le moral de l’équipage semble excellent. Nous avançons dans la connaissance des formules.
Lors de cette seconde session nous avons abordé quelques fonctions logiques comme la fonction si « et » la fonction « et ».
L’exercice du jour : le « configurateur ». Il s’agit de comparer différentes configurations d’un ordinateur à construire. L’outil va permettre d’effectuer les calculs de coût selon les éléments choisis.
Nous commençons à combiner les fonctions entre elles par l’imbrication des unes dans les autres.
Une stratégie qui permet d’obtenir des formules de plus en plus riches et puissantes.
C’est un grand classique en informatique (voire même ailleurs) on décompose un problème complexe en sous-problèmes moins complexes jusqu’à obtenir des petits problèmes faciles à résoudre. On réassemble les petites solutions obtenues et le problème complexe est résolu (magique non ?).
Les fonctions obtenues sont emboîtées les unes dans les autres comme des poupées russes.
Vous vous souvenez de ce jeu avec des briques colorées qu’on empile les unes sur les autres ? Avec des briques toutes simples on arrive à bâtir des merveilles. Eh bien avec le tableur c’est pareil !
Nos briques de base sont des fonctions simples avec lesquelles nous confectionnons des formules quasi magiques (j’en fait trop?).
Nous voilà déjà en séance numéro trois !
On commence par consolider les acquisitions des sessions précédentes.
J’en profite pour parler un peu de syntaxe. La syntaxe c’est agréable comme l’huile de foie de morue : assez pénible à avaler mais c’est bon pour la santé de nos feuilles de calculs.
Je reparle aussi des conditions employées dans la fonction si. Un petit tour des différentes sortes de conditions utilisables : l’égalité, la « non-égalité » (c’est comme le « non-anniversaire » dirait Alice), et les comparaisons numériques plus grand, plus petit etc.
Ensuite je glisse sur les différents types de données reconnues par Calc : les nombres, les chaînes de caractères…
Et les dates c’est un autre type ? En fait non, les dates sont des nombres. On s’en convainc avec un petit exercice amusant.

Amusant pour ceux qui assistent au cours, je ne vais quand même pas tout raconter ici, nous serions tellement contents de vous voir…

Ensuite nous attaquons le début d’un exercice qui consiste à calculer les jours fériés de n’importe quelle année. On aime bien calculer en rêvant de congés !

Je n’ai pas encore résolu la question des corrigés d’exercices mais je vais pouvoir déposer les énoncés. Je ferai un billet séparé pour ça.
A suivre…

1 commentaire

Classé dans Le coin des bénévoles

Une réponse à “Tableur niveau 2 : les formules de magicien

  1. On a hâte d’avoir des exemples, des énoncés d’exercices, des corrigés. Bref, la totale ! Combien de temps devrons-nous attendre ? Faites vite… C’est insupportable !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s