5 commandes amusantes dans le terminal Linux

Dans notre série « le terminal, ça mange pas » voici aujourd’hui un épisode qui dévoile les secrets du terminal. Dans un épisode précédent, la commande « cowsay » est apparue sans être explicitée.

Vous êtes-vous posé la question de ce dont il s’agissait ? Le plus simple reste encore de tester !

Accès rapide

Rappel

Pour installer un programme il faut passer en root

epn@relais59:~$ sudo su

sur un système de base Debian (Ubuntu, Linux mint, Elementary OS…) écrire :

root@relais59:~# apt-get install cowsay

Pour les systèmes de bases Red Hat (Fedora, OpenSuse…) écrire :

root@relais59:~# yum install cowsay

Cowsay

Une fois cowsay installé, tapez simplement (par exemple : )

epn@relais59:~$ cowsay coucou !

terminal cowsay

Cowsay est un programme en ASCII. Sur le principe de la blague, ou de « l’easter egg », il existe maintenant sous toute forme de variantes (cowthink, xcowsay, etc.) . Il est facile à réutiliser par les programmeurs pour inventer des codes qui permettent par exemple de signifier un message d’erreur ou l’arrivée de nouveaux courriels.

Et l’ASCII, c’est le principe de dessiner à l’aide de caractères, comme par exemple un petit chat :

  /\_/\
=( °w° )=
  )   (  //
 (__ __)//

On va pouvoir avoir des expériences concrètes de l’ASCII un peu plus tard dans l’article.

Combiner cowsay avec un autre programme

Généralement, lorsque vous utilisez un pogramme qui a pour fonction d’afficher du texte, vous pouvez le faire via cowsay. Par exemple la commande date que nous avons déjà abordé. Pour que ce soit la vache qui vous donne la date, il vous suffit de taper :

epn@relais59:~$ date | cowsay

Fortune

Installez d’abord fortune comme dans le rappel ci-dessus.

Tapez ensuite tout simplement fortune dans votre terminal, vous obtiendrez un petit présage !

epn@relais59:~$ fortune

terminal fortune

Ce programme s’inspire directement des « fortunes cookies », des biscuits chinois, populaires dans les restaurants chinois d’Amérique du nord,  dans lesquels sont insérés un petit morceau de papier où l’on peut lire une prédiction.

photo de fortune cookie

fortune cookie

C’est justement leur référence dans les systèmes unix qui a contribué à leur popularité.

Les programmes « fortune » puisent leurs phrases dans une base de donnée. Aujourd’hui, on retrouve souvent des citations de personnages célèbres, ou des répliques de science-fiction…

Vous vous souvenez qu’on a dit qu’on pouvait combiner cowsay ? Essayez  la commande qui suit ;)

epn@relais59:~$ fortune | cowsay

Fortune et cowsay combinés

Cmatrix

Puisqu’on parle de science-fiction…

Le film austro-américain The Matrix, sorti en 2003, fait régulièrement référence à un des terminaux pour observer la matrice de manière cryptée. Un fantasme évident de geek est de pouvoir reproduire cet affichage, bien qu’il ne serve absolument à rien !

Illustration Matrix Reloaded

Terminaux dans The Matrix

Pour se faire, installez le programme cmatrix depuis votre terminal, comme vous l’avez appris précedemment.

Tapez cmatrix dans le terminal pour qu’il se transforme en « matrix ».

matrix dans le terminal

Appuyez sur Ctrl+C pour arrêter le processus.

Sl

Allez, quittons un peu la science-fiction, que je vous propose mon easter egg préféré. Installez le programme « sl » comme vous savez parfaitement faire.

Tapez ensuite simplement « sl » pour faire l’essai.

Un train vient de passer à toute vitesse !

ls train dans le terminal

Mais pourquoi ? En fait, quand on navigue dans les dossiers d’un ordinateur au moyen d’un terminal, on ne peut pas en voir le contenu tout de suite, il faut d’abord utiliser la commande « ls » (comme liste) pour lister le contenu du dossier dans lequel vous vous trouvez.

Vous pouvez en faire l’expérience tout de suite, dans votre terminal, vous devriez vous trouver dans « dossier personnel » par défaut, tapez « ls » directement pour en afficher le contenu.

On tape très souvent cette commande puisqu’on la tape presque à chaque qu’on rentre dans un nouveau dossier. On la tape d’autant plus vite qu’elle ne fait que deux caractères. Du coup, parfois, on se mélange les pinceaux ! Ce train est là pour se moquer de ceux qui veulent aller trop vite et intervertissent les lettres par erreur. Le train passera également si vous tapez la commande « LS » tout en majuscule, donc n’oubliez le verrou majuscule. ;)

Il existe un paquet d’articles sur le web qui parlent déjà de commandes amusantes dans linux. Je vais en aborder moins mais vous expliquer d’où ça vient.

TOIlet

TOIlet signifie « The Other Implementation’s letters ». C’est un programme développé par Samuel Hocevar, une personnalité importante du monde du libre.

Ce programme créé des dessins ASCII des lettres indiquées. Il utilise une « bibliothèque » (un ensemble de fonctionnalités) développé par le même auteur, appelée libacaca. Quand on sait que Samuel Hocevar est également l’auteur de la licence libre « What The Fuck Public License », on se dit que ce champ lexical n’est plus une coïncidence.

terminal-toilet

Quelques variantes, pour vous amuser

epn@relais59:~$ toilet -F gay -F border coucou
epn@relais59:~$ toilet -f mono12 -F metal coucou

Et pour continuer les expériences, tapez

epn@relais59:~$ toilet -h

Aller plus loin ?

Il est possible de trouver sur Internet bien d’autres illustrations des possibilités du terminal Linux et nous en rajouterons probablement par la suite. Je n’en ai pas proposé autant car il me paraissait essentiel, plus que de lister les commandes, d’expliquer leur sens et leur provenance.

cependant le terminal réserve encore de nombreuses surprises et autres « easter eggs » !

Je n’ai pas non plus montré le coup de Star Wars dans le terminal parce qu’en fait, ce n’est pas un programme (et d’ailleurs ça marche sur n’importe quelle plateforme).

Illustrations

  • Biscuit chinois : Wikimedia CC by-sa
  • Matrix : ©The Matrix reloaded

Liens apt des programmes cités

Pour les flemmards sous debian, ubuntu, linuxmint, etc. Vous pouvez installer directement les programmes en cliquant ci-après : cowsay (et variantes : cowthink, xcowsay…), fortune, cmatrix, sl, toilet. Star Wars ne s’installe pas.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Actu des TIC

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s