Les adolescents face aux images violentes : quelles attitudes, quelles stratégies ?

Comprendre le rôle des images dans la construction identitaire et les vulnérabilités de certains jeunes

Dans les mille et une fonction d’un EPN on trouve la mise en relation des gens de mille manières. Un seul exemple : régulièrement, des étudiants, des chercheurs, des journalistes, des professionnels de tous genres nous sollicitent pour rencontrer différents publics : seniors, jeunes, enfants, chômeurs, personnes précaires.

Au mois de mars, nous avons reçu Sophie Jehel, sociologue enseignante et chercheuse à l’Université de Paris 8, qui nous a présenté l’étude de longue haleine qu’elle mène sur les adolescents face aux images violentes, sous l’égide de la Fondation de France. Avec son assistante, elle recherche des parents d’adolescents de 13 à 18 ans pour les interroger sur ces questions.

Aider cette recherche

Si vous êtes parents d’adolescents de 13 à 18 ans intéressés par la démarche ou que vous touchez ce public dans votre structure, merci de vous mettre en contact avec :

  • Sophie JEHEL, Responsable du projet, Sociologue, Maîtresse de Conférence, MCF Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis, Laboratoire CEMTI EA 3388 :

msg-01

  • Maria ALCALÀ, étudiante chercheuse associée :

msg-02

pdf-iconLettre de présentation aux parents d’adolescents

Poster un commentaire

Classé dans La vie de l'EPN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s