Archives de Catégorie: Le coin des usagers

Support de cours

Cette année encore, notre structure a accueilli des stagiaires qui ont pu découvrir et s’exercer  à l’animation multimédia !

Bravo à Tania qui a entièrement réalisé un atelier Skype

 

Bravo à Maryse qui a proposé un atelier sur le Cloud

 

Poster un commentaire

Classé dans Entraînement des stagiaires, Le coin des bénévoles, Le coin des usagers

Faire une installation « propre » de 3DSlash sur Ubuntu

Non pas que l’installation de 3D Slash soit « sale » par défaut, simplement, il suffit de télécharger l’archive, de la décompresser quelque part dans ses dossiers (la racine de « dossiers personnels » devrait faire l’affaire) et enfin de lancer le fichier 3DSlash-32 (ou 64) dedans.

Il est peut-être nécessaire de faire un clic droit sur ce fichier, puis cocher « exécuter comme un programme » avant.

C’est pas mal, mais on ne l’a installé que pour soi, par pour tous les utilisateurs, et on peut ne pas encore se faire vraiment de raccourcis avec la petite icône qui va bien…

Comment créer un raccourci 3Dslash sur Ubuntu pour tous les utilisateurs ?

1)    – Ouvrir le dossier /usr/bin
– Pour ce faire, ouvrir un terminal et y taper sudo nautilus, puis le mot de passe administrateur
– Y placer le dossier 3DSlash extrait de l’archive

2)    – Toujours en root, placer le fichier 3Dslash.png suivant dans /usr/share/icons

Logo de 3DSlash

Logo de 3DSlash

3)    – Pour finir, créer un nouveau document dans /usr/share/applications, l’appeler 3Dslash.txt, puis entrer dedans et y copier/coller le texte suivant :

[Desktop Entry]
Type=Application
Encoding=UTF-8
Name=3Dslash
GenericName=Modélisation 3D
Comment=
Icon=/usr/share/icons/3DSlash.png
Exec=/usr/bin/3DSlash/3DSlash-32
Terminal=false
StartupNotify=true
Categories=Graphisme

4)    – Si vous avez modifié les noms ou les emplacements des fichiers d’une quelconque manière aux étapes 1 et 2, il faudra modifier les chemins dans 3DSlash.txt en conséquence.
5)    – Pour finir, renommer le fichier 3DSlash.txt en 3DSlash.desktop, il ne sera plus modifiable (d’où le .txt avant), assurez-vous d’avoir bien tout fini.
6)    – Désormais le raccourci apparaît dans la dashboard, un glissé-déposé suffit pour le mettre dans le launcher.

Poster un commentaire

Classé dans Le coin des usagers

#NotreBudget : agir sur le cours de sa ville

Budget Participatif - Proposer ses idées

L’Internet prend tout son sens quand il nous rend ACTEURS, quand il nous (re)donne du pouvoir d’agir sur le plan local. Ça tombe bien, il existe aujourd’hui plein d’outils numériques pour (re)prendre notre destin local en main.

Vos idées, vos projets pour changer Paris

Agir sur le cours de sa ville : n’est-ce pas un super pouvoir dont on rêve un jour où l’autre ?

Depuis quelque mois, une dynamique est lancée à Paris pour permettre aux habitant-es de passer à l’action : le budget participatif (v. l’épisode précédent de septembre 2014).

Jusqu’au 15 mars prochain, on franchit un cap : cette fois, les Parisien-nes proposent leurs propres idées sur le site idee.paris en vue d’un prochain vote en septembre.

Chiche on le fait !

Et si on prenait la balle au vol ? Et si on proposait, nous aussi, des idées pour mieux équiper notre ville, notre arrondissement, notre quartier ?

Des ateliers Web gratuits pour changer Paris

Venez découvrir avec nous la plateforme idee.paris pour, vous aussi :

  • découvrir les projets que des habitant(e)s proposent (+ de 1000 à la date de publication de cet article)
  • soutenir des projets qui vous plaisent
  • proposer vos propres idées, vos propres projets

12 ateliers gratuits sont à votre disposition pour prendre en main la plateforme, mettre en forme vos idées, réagir aux projets des autres.

Calendrier des ateliers

Calendrier des 12 ateliers du 18 février au 15 mars 2015
3 MARDIS
14h-16h
3 MERCREDIS
18h-20h
2 JEUDIS
14h-16h
4 VENDREDIS
14h-16h
24 février 18 février 26 février 20 février
3 mars 25 février 12 mars 27 février
10 mars 11 mars 6 mars
13 mars

plan-annexe

On peut vous aider !

Au Relais 59, on a l’habitude de monter des projets et de les faire avancer à l’échelon local. Si vous avez des idées (vous, vos enfants, des parents, des ami-es…), mais que vous n’êtes pas à l’aise pour les mettre en forme ou que l’outil informatique et Internet vous pose un problème, nous sommes là pour vous aider !

N’hésitez pas à nous solliciter ou à venir (seul-e ou en famille) à nos ateliers Internet gratuits.

Soutenez le Jardincroyable sur idee.paris

Anne Hidalgo nous retweet "Soutenez le jardincroyable"

Même sur tweeter, la mobilisation continue !

Le projet de Jardincroyable, jardin collectif ouvert sous les arcades de la place Henri Frenay est proposé sur le site idee.paris, dans le cadre du prochain vote du budget participatif de Paris.

Nous invitons tous les habitants du quartier de la gare de Lyon et du 12e arrondissement à soutenir ce projet jusqu’au 15 mars 2015, date de clôture de la collecte des projets.
RENDEZ-VOUS SUR IDEE.PARIS

N’hésitez pas à commenter et amender ce projet. A venir nous aider si vous souhaitez prendre part directement au projet.

Merci de votre soutien et de votre participation.

Les conditions pour participer

  • Habiter Paris
  • Pas de limitation d’âge ni de nationalité
  • Proposer un projet d’investissement (équipement d’intérêt général)
  • Proposer un/des projets individuellement ou collectivement

3 Commentaires

Classé dans Chantiers collaboratifs, Le coin des usagers

Naissance d’une pointeuse

On l’attendait depuis longtemps et… Damien l’a faite ! En cette fin d’année 2014, décidément foisonnante, la pointeuse est arrivée à point nommé, pour souligner que nous étions dans les temps et que nos échéances étaient tenues. Cela mérite un satisfecit : victoire ! Alléluia ! Une belle prématurée de deux jours. Juste avant la Nativité, notre Damien Père Noël, l’a déposée tout en douceur dans notre serveur et… et… elle maaaarche ! Wouhou !!! Plaisir d’offrir, joie de recevoir ! Bon, ok, cela va sans dire, comme chaque prématurée, elle n’est pas complètement formée. Il va donc falloir qu’elle mature un peu.

Nous l’avons mise en service ce matin-même, lors de la reprise des activités. Elle n’a pas encore répondu à toutes nos attentes, mais nous allons l’accompagner dans ses premiers pas.

Pointer pour rendre compte

Arrêtons-nous un instant sur cette drôle de louloute. Commençons par les intentions. Chaque année, nous accueillons une foule de gens (plus de 500 par an) pour différentes activités : cours d’initiations et de perfectionnements informatiques, ateliers numériques en tous genres, rencontres et accès libres.

Tout ce bouillon de culture numérique génère de nombreux flux d’usagers que nous devons pointer afin d’en rendre compte à nos financeurs. Il s’agit principalement de la Ville de Paris qui nous a missionné, depuis 2007, pour mener des actions d’inclusion numérique dans le 12e arrondissement. En termes moins jargonnants, notre tâche est d’aider toutes celles et tous ceux qui ne connaissent pas l’informatique ni l’Internet ou qui rencontrent des difficultés dans l’usage de ces technologies.

Très logiquement, les fonds publics que nous recevons appellent une justification de notre part à travers des rapports d’activités annuels où figurent des statistiques de fréquentation anonymes. Nous faisons par exemple état du nombre de personnes que nous accueillons, de leur sexe, de leur d’âge, des activités auxquelles elles participent, etc.

Alléger nos tâches administratives

A une époque où tout est chiffres et ce, de plus en plus, cette gestion administrative est pour nous lourde et fastidieuse. Elle nous demande un travail conséquent que nous devons mener toute l’année. N’ayant pas de logiciels adaptés à ce type de tâches, nous nous sommes bricolés avec le temps nos propres outils qui ne sont pas d’un usage très commode. Voilà pourquoi nous rêvions d’une pointeuse, pour nous faciliter la vie et, par extension améliorer nos relations avec les usagers.

Zoom sur la pointeuse

Maintenant qu’elle a fait ce long chemin vers l’@nnexe, nous sommes tout excités à l’idée de la voir fonctionner et de l’améliorer au fil du temps. Rappelons, car c’est important, que tout le travail mené par Damien est sous licence libre sur le site GitHub. Cela signifie que le code informatique qu’il a écrit pour la programmer est librement accessible et modifiable par d’autres développeurs. Ceux qui nous connaissent savent déjà que l’approche et la philosophie des logiciels libres nous tient à cœur.

Pour le moment, la pointeuse ne nous sert que pour les accès libres du matin. Par la suite, nous espérons qu’elle pourra servir à toutes les activités proposées.

Le principe est simple. Quand un usager des accès libres s’installe à un poste informatique :

  • il s’identifie, lorsqu’il est déjà inscrit à l’@nnexe

OU

  • il s’inscrit, si c’est la première fois qu’il vient à l’@nnexe

Dans tous les cas, la pointeuse relève son heure et son jour de passage.

Cela remplace les nombreuses feuilles de présence que nous tenions pour chaque mois.

Voici, en primeur, à quoi elle ressemble :

Nous invitons donc, en ce début d’année, tou(te)s nos usager(e)s à des accès libres à l’utiliser. C’est dans l’intérêt de chacun.

Poster un commentaire

Classé dans La vie de l'EPN, Le coin des usagers

Firefox, un petit panda bien espiègle !

Qui ne connaît pas notre ami Firefox ?

Firefox-2Drôle, n’est-ce pas ?

Mais attention, en vérité, derrière son apparence si agréable, il se cache un filou, un charlatan qui s’amuse, et en plus à nos frais !

Voilà ce qui se passe depuis peu, si l’on veux regarder une vidéo YouTube sur (Mozilla) Firefox :

Firefox-fait-chier

Pas de vidéo du vaisseau spatial ORION avec son commandant Cliff Allistar McLane ! Un véritable scandale !

Un minable signalement d’interdiction d’entrer, indigne d’un navigateur qui se veut « ouvert » et « gratuit », etc. bla, bla…

Faut quand même constater que YouTube s’est considérablement amélioré depuis qu’il a été racheté par Google…

Mais vous pouvez facilement gagner votre journée en suivant les procédures exposées dans le diaporama suivant :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et pour décompresser, regardez la bande annonce de la patrouille de l’espace Orion en couleurs ! (petite remarque : l’espace stellaire ici est bleu, pas noir…).

et, honnêtement, est-ce que vous avez jamais vu un vaisseau spatial aussi beau, aussi élégant, aussi classe ?

Et l’autre vidéo, celle du haut ? Avec Louis de Funès à l’Opéra Garnier ?
Elle est là :

6 Commentaires

Classé dans Actu des TIC, Le coin des usagers, Mémos et tutos

Y aura-t-il de l’Arduino à Noël ?

leds

Les ateliers de robotique et d’électronique ont démarré mi-novembre sur des chapeaux de roues. Jeunes et adultes ont répondu présents à notre appel si bien que nous avons dû ouvrir un deuxième groupe en début d’après-midi (de 14h à 16h).

La trêve des confiseurs approche et, vue l’appétence de nos participants pour la bidouille électronique, nous voulions leur donner quelques adresses et références de matériel à se procurer pour prolonger le plaisir chez eux, lors des longues soirées d’hiver. Ceci, naturellement, dans le cas où le Père Noël aurait la numérique idée de mettre quelques Arduino et autres zinzins électroniques dans sa hotte.

Magasins d’électronique à Paris

Quand on s’intéresse à l’informatique et à l’électronique, être basé près de la Gare de Lyon est un avantage certain. Pour l’informatique, nous sommes copieusement servis avec les revendeurs de la rue Montgallet et ses environs (rue de Charenton et rue Crozatier) qui sont à deux pas de chez nous.

Pour l’électronique, il suffit de pousser un peu plus loin vers l’Est, dans le secteur de la place de la Nation pour trouver son bonheur !

Magasins de matériel et composants électroniques à Paris, proche de nous
Tous les revendeurs par ordre de proximité :
Magasin Adresse Commentaire
Cyclades Electronique 11 boulevard Diderot
75012 Paris (M° Gare de Lyon)
Tél. 01 46 28 91 54
Ce magasin est le plus proche de l’@nnexe. Notre centre social y est client pour des produits à base d’électronique. Leur catalogue de composants électroniques est bien fourni, mais leur site est peu avenant.
Selectronic 11 place de la Nation
75011 Paris (M° Nation)
Tél. 01 55 25 88 00
C’est notre fournisseur principal pour les composants, les cartes Arduino et les matériels de mesure. L’accueil est très bon, l’espace agréable et le service rapide. C’est une adresse que nous recommandons. Côté tarifs, Selectronic est bien placé par rapport à ses concurrents et des promotions sont régulièrement proposées. Leur boutique en ligne est la mieux faite : la plus ergonomique et la plus claire.Leur gamme de robots éducatifs, conçus pour l’initiation est très riche.
RAM 131 bd Diderot
75011 Paris (M°Nation)
Tél. 01 43 07 62 45
Autre adresse intéressante, notamment pour les modules en robotique.
ECE Espace Composants Electroniques 66 rue de Montreuil
75011 Paris (M° Rue des Boulets)
Tél. 01 43 72 30 64
Très fourni, plutôt réservé aux spécialistes. Encore un site Web très peu convivial !
HackSpark 16 Rue Alexandre Dumas
75011 Paris (M° Rue des Boulets)
Tél.01 46 59 17 37
Petit magasin avec tous les charmes et les inconvénients de l’artisanat ! Si vous ne faites pas votre repérage sur leur site avant de passer les voir, vous perdrez un temps fou sur place, car le patron vous demandera de passer votre commande… sur le PC en magasin qui est connecté à leur site Web ! Moralité : faites-vous directement livrer à domicile. Dommage pour nous qui privilégions les achats et partenariats locaux :-(
Leur site est l’un des plus modernes de sa catégorie… à condition de parler l’anglais de l’électronique, car les noms des articles apparaissent souvent dans la langue de Shakespeare. Un joyeux sabir en vérité !Point positif : les promos sont fréquentes et les prix généralement compétitifs.
Saint-Quentin Radio 6 rue de Saint-Quentin
75010 Paris (M° Gare du Nord)
Tél. 01 40 37 70 74
Un des plus anciens magasins d’électronique de la capitale. Une valeur sûre. Un peu loin de nous néanmoins.
Letmeknow 85, rue de Cléry
75002 Paris (M° Bonne Nouvelle/Strasbourg Saint Denis)
Un nouvel entrant à Paris qui ne fait pas que vendre des composants électroniques ou des objets connectés. Letmeknow est aussi une agencequi développe de nombreux projets.

Arduino, ma non troppo !

Le microcontrôleur Arduino UNO

Arduino UNO

Carte Arduino UNO

Les microcontrôleurs que nous utilisons dans nos ateliers sont des Arduino. Inventés et fabriqués en Italie en 2005 (à Ivrea dans le Piémont), ils remportent un succès mondial chez les makers et les bidouilleurs de tout poil.

Le modèle de microcontrôleur que nous manipulons tous les mercredis est la carte Arduino UNO R3. Pour une vingtaine d’euros les débutants pourront s’initier aux rudiments de la programmation sous Arduino.

Le câble USB de type A/B

Pour relier la carte Arduino avec votre PC, il vous faudra vous procurer un câble USB de type A/B. C’est le câble typique utilisé pour les imprimantes USB.

Le logiciel de programmation (Arduino IDE)

Pour programmer les cartes Arduino, il est d’abord nécessaire de télécharger et d’installer le logiciel qui permet d’écrire les programmes dans le langage d’Arduino et transférés ensuite sur le microcontrôleur. Ce logiciel porte le nom d’Arduino IDE. IDE signifiant Integrated Development Environment « Environnement de développement intégré ».

Pour l’installer sous Windows nous vous communiquerons un tutoriel spécial. Précisons qu’il est beaucoup plus aisé de le faire sous Linux que nous utilisons à l’@nnexe. L’installeur Windows est téléchargeable ici.

Le plugin Ardublock

Cette extension de l’IDE (plugin en anglais) est des plus intéressantes. Elle offre l’opportunité de ne pas écrire directement en langage Arduino qui est du C++, plutôt barbare pour les débutants en programmation. Ardublock le fait pour nous sous la forme de blocs qui correspondent à des commandes, fonctions… que l’on assemble comme des legos.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Accessoires pour Arduino

Avec un microcontrolleur, un câble USB et les logiciel/extension installés, on ne peut rien faire de très tangible. Rassurez-vous, les quelques éléments qui vont suivre vont vous permettre d’habiller le bonhomme selon les malices de votre imagination. Voici donc un trousseau minimum pour faire ses premières armes à la maison, en guise de révisions des ateliers.

MATERIEL DE BASE POUR S’INITIER A ARDUINO
Matériel Estimation en € Qté Où le trouver
Carte Arduino UNO R3 25€ environ 1 Selectronic
Câble USB de type A/B
(câble d’imprimante USB)
Prix très variables : de 5 à 10€ environ 1 Dans n’importe quel magasin d’informatique
Concentrateur (hub) USB 4 ports A partir de 7€ 1 Idem
Plaque d’essai (bread board) De 3€ à 10€ selon la taille 1 Hackspark
Câblages
Assortiment de différents fils (mâle/mâle, mâle/femelle, femelle/femelle) Environ 6€ 1 Hackspark
Composants
LED unicolore – 5mm – Verte 0,10 € 10 Selectronic
LED unicolore – 3mm – Rouge 0,10 € 10 Selectronic
Résistance 330 ohm 0,10 € 10 Selectronic
Mesures
Multimètre 10€ environ 1 Selectronic
Estimation totale 70 euros environ

Vous pouvez également, pour une soixantaine d’euros, vous payer un kit où l’on trouve beaucoup de composants et un microcontrôleur pour commencer avec Arduino. Cela revient souvent moins cher qu’un achat au détail. Le kit Arduino que nous pouvons conseiller est celui de Letmeknow.

Pour toutes autres questions au sujet du matériel, n’hésitez pas à vous adresser à Jean-Marc lors de l’atelier, il se fera un plaisir de vous répondre.

Bon amusement, bonne bidouille et meilleurs vœux !

6 Commentaires

Classé dans Le coin des usagers, Mémos et tutos