Archives de Catégorie: Veille

Quand la 3D se prend pour une Petite Reine

Logo

Un nouveau monde en XYZ

XYZ ? « Les trois dernières lettres de l’alphabet », me direz-vous ? Pour certains aficionados de la 3D, ces signes résonnent (et raisonnent) dans d’autres directions. Ce sont bien les trois axes d’un repère cartésien à trois dimensions où x est l’abscisse, y l’ordonnée (ou la profondeur) et z la cote (ou la hauteur). Tous les logiciels 3D, les imprimantes et autres machines CNC y font référence.

Dans le mouvement planétaire des makers/hackers/bidouilleurs en tous genres, ces trois axes s’invitent et se réinventent, petit à petit, dans tous les domaines. Ce n’est donc pas un hasard s’ils commencent à coloniser l’univers de la bicyclette qui présente, ces dernières années, des trouvailles et des redécouvertes passionnantes.

XYZ Cargo : reconsidérer les vélos dans toutes leurs dimensions

Dans son projet XYZ Cargo, le collectif danois N55, en collaboration avec le designer allemand Till Wolfer, propose une heureuse association de la 3D, de la culture libre et du faire soi-même en réalisant plusieurs modèles de vélos de transport (cargo bikes).

Composé d’architectes, d’artistes et de designers, N55 revisite le mode de fabrication des vélos (entendons le process et la distribution). Tout repose, au sens propre, sur l’utilisation de trois axes matérialisés par des tubes d’aluminium de section carrée de 25mm ingénieusement assemblés pour fabriquer bi et triporteurs, tricycles (ou trikes) et quadricycles.

Les jeux de construction, les Danois, ça les connaît et leur expérience des structures en tubes d’alu carrés ne s’arrête pas au vélo. XYZ Cargo n’est, en quelque sorte, qu’un sous-projet d’un système plus global, le XYZ Nodes System, qui repose sur des connexions de tubes. Nous sommes probablement face à un nouveau phénomène Lego – qui a vu le jour, faut-il le rappeler, au Danemark – en version anarcho-punk écolo. Dans le cadre de son XYZ Open City, N55 a d’ailleurs déjà réalisé des installations en ville qui préfigurent leur volonté de se pencher sur la construction de maisons. Si la curiosité vous prend de faire un saut sur la page de la XYZ Factory, vous comprendrez que N55 entend décliner son Meccano sous toutes les formes connues (vélos, maisons, lampes, tables, chaises, imprimantes 3D, poubelle…) ou inédites comme leur cyclo-parc (parkcycle swam) et leur espace public vagabond (public space rover).

Allez faire un tour sur leur page des manuels, cela vaut le détour.

Des vélos libres et ouverts

Le tout peut être évolutif, déclinable et recombinable puisque les plans ont volontairement été voulus open source (licence CC BY-NC-SA 3.0).

Petit bémol à cet élan de générosité : en découvrant leur page intitulée Manual for XYZ SPACEFRAME VEHICLES notre esprit d’internaute prédateur s’anime, convaincu d’avoir trouvé un trésor de fichiers tous plus cools et libres les uns que les autres. La fièvre téléchargeuse s’arrête net. Il faudra se contenter d’un seul modèle : le trike couché monoplace. Pour le reste il faudra soi-même extrapoler ou acheter les vélos.

XYZ SPACEFRAME VEHICLES

XYZ SPACEFRAME VEHICLES – Image N55 – Tous droits réservés

Des vélos écolos

XYZ Cargo utilise une nouvelle façon de construire des vélos. Pour rester dans le champ de la 3D, la démarche fait immanquablement penser aux imprimantes RepRap. L’esprit de ces deux projets se ressemblent et, disons-le tout de go, s’assemblent ! Pourquoi ? Parce qu’ils partagent des valeurs communes telles que :

  • La simplicité de conception et donc l’accès au plus grand nombre ;
  • La simplicité de fabrication, de personnalisation et de réplication (easy to customize and to rebuild) reposant sur le pouvoir d’agir des gens (empowerment pour ceux qui jargonnent) ;
  • L’incitation à créer (It encourages DIY ingenuity and participation instead of rigid predefined solutions) et à produire localement pour limiter les transports et l’empreinte carbone ;
  • La facilité à réparer qui inscrit l’objet dans une longue durée et qui limite les dépenses de son heureux propriétaire ;
  • La facilité à être recyclé : les tubes d’alu sont démontables et peuvent être aisément triés et remis dans le circuit de collecte et de recyclage des métaux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un collectif engagé…

Mais les ambitions du collectif sont plus ambitieuses que la simple fabrication d’un vélo sympa. Leur horizon ressemblerait à celui d’utopies concrètes : « Nous voulons changer notre façon de nous déplacer et de déplacer les choses », annoncent-ils crânement sur leur page de présentation de l’XYZ Cargo, « la façon de les produire, la façon de les partager et de les distribuer… notre façon de vivre. Nous voulons contribuer à créer un monde meilleur et plus juste » (Source : page About –  Ambitions de xyzcargo.com). Rien que ça, mais c’est un très bon début.

Et l’utopie se fait plus rugueuse lorsqu’il s’agit de conspuer les pauvres automobiles qui peuplent nos sulfateuses. Là, N55 monte clairement au créneau et les parties intitulées Background et Environmental impact sonnent comme des manifestes de dangereux marginaux autogestionnaires. Réduire et changer nos modes de vie toujours plus entropiques, reprendre le pouvoir sur les choses que nous produisons et utilisons – mais aussi sur les technologies qui les sous-tendent – afin de créer des objets qui ont du sens pour notre vivre ensemble tel pourrait être, en quelques mots, le message que N55 souhaite faire passer dans cet acte créatif et politique.

… et pragmatique

Mais ne nous y trompons pas, nos anars danois ne vivent pas que de l’air du temps et de leurs idées. Ils font, comme le reste du monde, du business :

Please note: The XYZ CARGO TRIKE and the XYZ CARGO BIKE has been developed as environmentally and socially sustainable products for sale and no construction drawings are available. Persons are of course still allowed to copy these models for non-commercial use. We also organize workshops to teach persons how to build their own XYZ SPACEFRAME VEHICLES. The earnings from the sale of XYZ CARGOs are used to finance the further development of the XYZ SPACEFRAME VEHICLES.

Ça va mieux en disant que pour vivre ces braves gens vendent leurs vélos, qu’ils organisent des ateliers pour apprendre à fabriquer son propre vélo XYZ et que les gains des ventes sont utilisés pour les autres développements du projet XYZ SPACEFRAME VEHICLES.

Pour infos, si vous voulez vous équiper, il vous en coûtera 1450 euros pour un biporteur (Cargo bike), 1650 euros pour un triporteur (Cargo trike) et 3221 euros pour un trike couché biplace (XYZ twoseater).

D’autres vélos peuvent être imaginés, déclinés et vendus par le collectif, comme ce triporteur utilitaire, le Cargo Coffee, qui plairait à Clara pour son projet de fablab mobile qu’elle nous exposera prochainement :

Cargo Coffee

Cargo Coffee – Photo N55 – Tous droits réservés

Si vous souhaitez voir ces vélos près de chez nous (entendez en région parisienne), deux adresses :

À Paris 14e à l’association Carton Plein qui demeure chez les Grands Voisins, dans l’ancien hôpital de Saint Vincent de Paul. C’est leur triporteur XYZ qu’on croise le plus souvent dans Paris.

À Gennevilliers, chez nos amis de Bicyclaide, qui possèdent, eux aussi, un triporteur (voir la photo ci-dessous reprise de leur page « boutique »).

Boutique bicyclaide

Boutique de la coopérative Bicyclaide (Gennevilliers)

Si vous aimez la vélosophie danoise

D’aucuns se demanderont si ce projet n’est pas un énième avatar de la bobomanie planétaire s’adressant à des jeunes urbains (sur)diplômés. Il y a de ça, c’est indéniable. Un papier de Slate.fr de septembre 2014 (mais c’est loin d’être le seul) avait pointé ce passage de la bicyclette de la culture populaire à la sphère chic, branchée et CSP+ des grandes villes. Le chic associé au vélo est aujourd’hui un vrai business communautaire – que l’on doit en grande partie au patron danois Mikael Colville-Andersen – avec sa cohorte d’engins, d’accessoires, de vêtements et autres gadgets… les fabricants et les boutiques fleurissent à travers le monde.

Quoi qu’il en soit, le Danemark et sa capitale Copenhague sont des plus innovants et productifs dans l’univers bicloune. Nous ne pouvons nous empêcher de rappeler des classiques qui marquent ou ont marqué leur temps, pour le plaisir des yeux et des familles ou des professionnels, si on pense simplement aux vélos utilitaires. Voici quelques références emblématiques, par ordre chronologique :

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Veille

Entretenir son anglais

Les outils informatiques proposent des possibilités intéressantes pour pratiquer l’anglais.
On divisera ces outils en 3 catégories.
1.      entendre la langue….et la comprendre
2.      voir écouter des vidéos
3.      lire un texte

En introduction, je voudrais signaler 3 grands portails:
1.      http://www.lepointdufle.net/anglais.htm
Ce portail est très riche, on notera au début des sites proposant la prononciation de l’alphabet et de la phonétique de l’anglais.
2.      http://www.lexilogos.com/anglais_langue_dictionnaires.htm
On trouvera dans ces 2 portails de nombreuses références vers des sites de grammaires et dictionnaires ainsi que divers outils.
3.      http://www.bbc.co.uk/worldservice/learningenglish/
Ce portail regorge d’outils très bien fait pour pratiquer son anglais

On trouvera également ce site : http://fr.bab.la/dictionnaire/. Il a été conçu sur le principe de l’encyclopédie Wikipédia et est entièrement gratuit. Il compte actuellement 24 langues et 37 dictionnaires tels que français-anglais, français-espagnol, français-italien, français-allemand. Il est mis à jour régulièrement en ajoutant de nouveaux mots et expressions idiomatiques, et propose de nombreux services : forum, jeux, applications pour introduire des dictionnaires dans un site internet, conjugaison, etc. Il existe aussi des phrases thématiques, qui permettent aux utilisateurs de comprendre et de se faire comprendre dans des contextes particuliers à l’étranger.

Concernant la grammaire on trouvera
http://www.englishtenses.com/
ou
http://365jourspourapprendre.fr/anglais/
Un site intéressant a disparu : http://www.e-anglais.com/. A surveiller s’il réapparaît.
Pour les dictionnaires , je retiens http://www.wordreference.com/enfr/. On notera la présence de wordreference (WR) sous la forme d’une application android gratuite.

Ce choix est personnel, bien d’autres possibilités existent.
Ce que l’on peut faire sur un baladeur ou smartphone on peut le faire sur tablette et ordinateur. Le plus limité étant le baladeur

1 Entendre uniquement sur baladeur ou smartphone

J’apprécie particulièrement ce site:
http://www.eslpod.com/website/index_new.html

L’écoute d’un podcast (20 minutes ), sauf ceux de la série « english café », se déroule comme suit:
1.     écoute d’un dialogue avec un phrasé lent (c’est le point fort de ce podcast)
2.     explication détaillée du vocabulaire de ce dialogue avec un phrasé lent
3.     ré-écoute à vitesse normale du dialogue
4.     sur Ipod uniquement on a la possibilité de voir le texte du podcast
On trouve sur le site le texte complet (sauf pour english café ), la possibilité de capter un flux RSS, ou bien de charger le fichier directement sur son ordinateur.
Ces podcasts se prêtent bien à l’écoute sans perdre le fil car :
What’s so different about ESL Podcast?
Well, first, all of our podcasts are free to anyone who wants them. Second, ESL Podcast uses a very different approach than other courses or websites. We believe the fastest way to improve your English is to listen to conversations and discussions you can understand. Many people try to improve their English by listening or reading things that are too difficult. They understand only 40-50%, which means they are wasting half of their time! At ESL Podcast, we provide English at a slower speed and use everyday phrases and expressions. We explain what these expressions mean and how to use them. That’s all! It’s simple, it’s obvious, and it’s very powerful.

2 Entendre puis voir sur smartphone (ou tablette ) en balade

Il existe  sur le site de british council un grand nombre d’outils pour smartphone. Quelques outils ne sont disponible que sur iTunes (ios).
http://learnenglish.britishcouncil.org/fr/apps
J’ai testé LearnEnglish Elementary Podcasts et l’on suit la transcription du dialogue écrit en même temps que ce qui se dit.
Le phrasé n’est pas trop rapide.
On pourra également installer English Grammar Book. (application android)
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.zayaninfotech.english.grammar
Ne pas oublié le dictionnaire WorldReference (WR) sur ios ou android.

3 Voir et écouter sur tablette ordinateur ou un grand smartphone

Tout ces sites nécessitent un écran confortable.
http://www.bbc.co.uk/worldservice/learningenglish
http://learnenglish.britishcouncil.org/fr/
Beaucoup de choses sont proposées sur ces sites: podcasts , vidéos, exercices , jeux , grammaire.
Et sur le dernier site (http://learnenglish.britishcouncil.org/fr/) il existe des cours d’anglais pour les enfants.Au passage, pour les enfants, il existe aussi: http://www.maprimaire.fr/pages/anglais/accueil.html.

Pour les enfants, il existe aussi un site éducatif animé : http://www.brainpop.fr/ dans lequel on trouvera http://www.brainpop.fr/support/esl/. C’est une approche innovante pour tous ceux qui enseignent et apprennent l’anglais à travers le monde. 

Un site très différent permet de voir des vidéos (durée moins de 20 minutes). Les vidéos sont toujours sous titrées en anglais, certaines en français. On peut choisir ses sous-titres ou bien décider de ne pas en avoir.
http://www.ted.com/
exemples:

http://www.ted.com/playlists/127/design_giants.html
J’ai remarqué que lorsque l’on récupère un fichier ted sur un smartphone android les sous-titres disparaissent.

4 Lire un livre

Il existe de nombreux livres, libres de droit, en anglais.
Le problème est de trouver une application pour lire, liée à un dictionnaire anglais-français ou anglais-anglais.
Le rêve est d’avoir un dictionnaire intégré à la lecture pour que la consultation du dictionnaire ne soit pas pénible.

4.1 Sur android (gratuit), ios

Il existe une application Moon+Reader qui est proche de cette fonctionnalité.
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.flyersoft.moonreader&hl=fr
Comme dictionnaire, on peut télécharger ABBYY Lingvo Dictionaries (payant sur andoid,et ios)
http://www.abbyy.com/News/ABBYY_Lingvo_Dictionaries_Integrated_with_Moon_Reader/
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.abbyy.mobile.lingvo.market&utm_source=HQ&utm_medium=infobanner&utm_campaign=lingvomobile

Autrement, il existe aussi un dictionnaire gratuit sur android payant sur ios: colordict

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.socialnmobile.colordict&hl=fr

Il faudrait tester d’autres dictionnaires parmi ceux proposés par Moon+reader.
J’ai testé Moon+reader+colordict sur smartphone android , cela a l’air de fonctionner. Il faudrait voir ce que cela donne sur des appareils puissants. Ici le dictionnaire n’est pas intégré complètement au lecteur. Avec Moon+reader 3 livres anglais sont fournis. On peut aussi appelé google traduction de l’interface Moon+reader. Il existe beaucoup de possibilité dans cette application.

4.2 Sur Ios uniquement

Livres & Dictionnaires (French Reader) https://itunes.apple.com/fr/app/livres-dictionnaires-french/id443719971?mt=8 . Sur le papier cela a l’air bien.

4.3 Sur Liseuse

Attention toutes les liseuses ne supportent pas des dictionnaires anglais-français ou anglais-anglais.
Lorsque l’on consulte les sites, les choses ne sont pas claires.
Il faut une liseuse qui supporte des dictionnaires anglais-français ou anglais-anglais avec des ebooks au format epub.
Par exemple, actuellement, sur les liseuses Bookeen (fabricant français) il existe un dictionnaire français mais la possibilité de mettre d’autre dictionnaires est à l’étude.
Ce dont je suis sûr c’est que les liseuses de Sony à partir de T1 remplissent ce rôle.
Mais les choses évoluant très vite il convient de se renseigner précisément pour toutes acquisitions de liseuses en vues d’une lecture d’un texte anglais (livre gratuit) avec dictionnaire.
Voir aussi:
http://www.lesnumeriques.com/liseuse.html

4.4 Avec firefox

Pour lire des livres au format epub avec firefox, il faut ajouter le plugin : http://www.epubread.com/en/

4.5 Sous windows ou Mac OS

Adobe fourni un logiciel de lecture , ainsi que l’accès à des livres.

http://www.adobe.com/fr/products/digital-editions/download.htm

http://www.adobe.com/fr/products/digital-editions/eBook.html

4.6 Livres gratuits

Exemple de sites:
http://www.freebookspot.es/Comments.aspx?Element_ID=458806
Attention téléchargement pas toujours évident.

5 Trucs

Ne pas hésiter à utiliser google traduction via un copié collé, lorsque c’est possible, et l’on est perdu. Attention les traductions automatiques peuvent dérailler. A noter dans google traduction: on a la possibilité d’entendre le texte ….étonnant.
Utiliser l’application calibre ebook management pour changer le format d’un livre ebook pdf à epub par exemple.

Remarques

Tous les sites mentionnés ont été testés. Beaucoup d’autres sites existent et n’ont pas été vus.

1 commentaire

Classé dans Entraînement des stagiaires, Le coin des bénévoles, Veille

Apprendre Excel : les meilleurs sites

Logo Excel 2003

Quelques sites utiles pour apprendre, pratiquer Excel et télécharger des modèles :

16 Commentaires

Classé dans Mémos et tutos, Veille

Ma tablette plus proche de moi #1

La tablette tactile, c’est bien, mais ça glisse facilement des mains et, au bout d’un certain temps, malgré ses quelques centaines de grammes, ça pèse drôlement. Surtout quand on est senior !

Dans nos activités de cours et de balades augmentées, nous sommes régulièrement confrontés à ce type de désagréments : tablettes qui manquent de tomber par terre, mains ankylosées, mains occupées – et donc non disponibles pour faire autre chose…

Mardi, un de nos stagiaires, Armand nous a très justement fait la remarque : ils devraient faire des tablettes avec deux trous à chaque coin pour accrocher un cordon permettant de mettre la tablette autour du cou.

C’est vrai ça. Il a raison Armand pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? On en voit de plus en plus des touristes dans notre Ville Lumière qui prennent des clichés dans tous les sens avec leur IP… flambant neuf ou leur Gala… T. rutilante. Avec le temps, les tablettes se substituaient-elles aux appareils photos « classiques » empruntant la digne voie du fat is beautiful ? A voir.

Autour du cou

L’idée géniale d’Armand a peut-être déjà germé dans l’esprit d’un fabricant d’accessoires ? Quelques recherches plus tard, voilà ce que nous avons trouvé, dans une gamme de prix raisonnables (environ 10 euros) :

DURAGADGET étui housse de protection étanche

DURAGADGET étui housse de protection étanche et résistante aux intempéries + bandoulière détachable pour iPad 1, iPad 2, le nouvel iPad 3 et iPad 4 avec écran Retina (4e génération, 2012) – Garantie 2 ans

Étui étanche pour iPad et tablettes, Galaxy

Étui étanche pour iPad, iPad MINI et tablettes GALAXY, protège votre Tablette de l’eau et du sable . Vous pouvez enfin emmener votre tablette au bord de la mer ou en bateau sans craindre les éclaboussures !

Igadgitz Étui housse étanche pour tablettes 10.1 Pouces

igadgitz Étui housse étanche pour tablettes 10.1 Pouces (Apple iPad, iPad 2, NEW iPad 3, Acer Iconia Tab A500, A501, Asus EeePad Transformer TF101, TF201, TF300, Motorola Xoom, Samsung Galaxy Tab 10.1″, Xoom 2, Kindle Fire HD 8.9″, Galaxy Note 8.0, 8.9 & 10.1, Galaxy Tab 2, Google Nexus 10 et bien plus!)

Étui pour iPad Etanche Noir

Case Logic IPADW101K Étui pour iPad Etanche Noir

Celui qui nous a paru le plus intéressant pour nos tablettes et notre budget est le 3e de la liste, le Igadgitz.

Il existe une rolls dans le domaine. Le système fabriqué par la société américaine Otterbox.

3 Commentaires

Classé dans La vie de l'EPN, Veille

Téléphone mobile : liberté ou servage consenti ?

Pixel, la série de web documentaires, diffusés sur l’antenne et le site de France Culture, s’est penchée aujourd’hui sur l’amour du téléphone mobile et les situation d’addictions et de fil à la patte que ce « doudou sans fil » sait créer chez certains.

Après ça, aurions-nous la preuve concrète que les objets ont une âme (damnée ?) ?

1 commentaire

Classé dans Culture numérique, Veille

MDEE à Paris

Télécharger la liste des MDEE à Paris (PDF)

Les MDEE vous connaissez ? Peut-être pas. Maison des Entreprises et de l’Emploi c’est déjà plus parlant. Anciennement dénommées « Maisons du Développement Economique et de l’Emploi », ces structures qui dépendent de la Ville de Paris sont destinées aux demandeurs d’emploi parisiens, aux salariés, mais aussi aux créateurs et responsables d’entreprise. Elles proposent des séances de formation et des entretiens individuels d’aide à la création d’entreprise et à la recherche d’emploi.

Les MDEE sont fédérées en réseau. Mais chacune d’elle coordonne et programme ses propres animations et édite son programme mensuel. Consultez-les pour prendre connaissance des différentes animations organisées : ateliers, entretiens, séances collectives de pré-recrutement par des entreprises, de présentation de métiers ou de recherche d’emploi et d’aide à la création d’entreprise…

MDEE Paris 10e (habitants du 10e arrdt)

Maison des Entreprises et de l’Emploi du 10e arrondissement
37, rue Louis Blanc – 75010 Paris
Tél. 01 44 52 17 60 – Fax. 01 45 89 62 03
mdee10@paris.fr
Métro : Louis Blanc (ligne 7 ou 7bis)
Horaires : Lundi et vendredi : 9h30 – 12h30 ; mardi au jeudi : 9h30 – 17h30

MDEE Paris 13e (habitants des 1er, 2e, 3e, 4e, 5e et 12e arrdt)

Maison des Entreprises et de l’Emploi du 13e arrondissement
14/18, rue Auguste Perret – 75013 Paris
Tél. 01 53 62 03 06 – Fax. 01 45 89 62 03
mdee13.ddee@paris.fr
Métro : Tolbiac ou Maison Blanche (ligne 7)
Horaires : Lundi au jeudi : 9h00-18h00 ; Vendredi : 13h00-18h00

MDEE Paris 14e (habitants des 6e, 7e, 8e, 14e et 15e arrdt)

Maison des Entreprises et de l’Emploi du 14e arrondissement
13, rue Rémy Dumoncel – 75014 Paris
Tél. 01 56 54 29 60 – Fax. 01 43 21 16 07
mdee14.ddee@paris.fr
Métro : Mouton-Duvernet ou St. Jacques ou Denfert-Rochereau
Horaires : Lundi au jeudi : 9h00-18h00 ; Vendredi : 13h00-18h00

MDEE Paris 18e (habitants des 9e, 17e et 18e arrdt)

Maison des Entreprises et de l’Emploi du 18e arrondissement
164, rue Ordener – 75018 Paris
Tél. 01 55 79 13 75 – Fax. 01 55 79 13 76
mdee18.ddee@paris.fr
Métro : Jules Joffrin ou Guy Moquet
Horaires : Lundi au jeudi : 9h00-18h00 ; Vendredi : 13h30-18h00

MDEE Paris 19e (habitants du 19e arrdt)

Maison des Entreprises et de l’Emploi du 19e arrondissement
27, rue du Maroc – 75019 Paris
Tél : 01 53 35 88 90 – Fax : 01 40 34 29 59
mdee19.ddee@paris.fr
Métro : Stalingrad ou Riquet (ligne 5)
Horaires : Lundi, mardi, mercredi : 9h00-18h00 ; Jeudi : 12h00-21h00 ; Vendredi : 13h30-18h00

MDEE Paris 20e (habitants du 20e arrdt)

Maison des Entreprises et de l’Emploi du 20e arrondissement
31, rue de Pixerécourt – 75020 Paris
Tél. 01 58 53 53 70 – Fax. 01 43 49 79 50
mdee20.ddee@paris.fr
Métro : Jourdain ou Place des Fêtes
Horaires : Lundi au Jeudi : 9h00-18h00 ; Vendredi : 13h15-18h00

Poster un commentaire

Classé dans Veille