Archives de Tag: EPN

Le médiateur numérique aura bientôt son statut

médiateur numérique

Le médiateur numérique, un métier crossover – Image : http://www.artwallpaperhi.com/

C’est peu le dire, il se passe plein de choses dans le petit-grand monde du numérique. Cette fois, cela nous concerne de très près, nous les EPN. En effet, dans le projet de de loi sur le Numérique que les députés et les sénateurs examineront et voteront au deuxième trimestre prochain, une part est consacrée à ce que nous nommons depuis quelques années déjà la médiation numérique.

Finie la fracture numérique et place à l’inclusion, la médiation et la littératie numériques. Finis les animateurs multimédias et les coordinateurs d’EPN, faites entrer les médiateurs numériques !

Mercredi 14 janvier dernier, un débat sans vote à l’Assemblée nationale avait été mené sur la « stratégie numérique de la France ». Le lendemain, Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique, faisait un discours d’une quinzaine de minutes intitulé « Construire ensemble la République numérique » dans lequel elle annonçait les intentions du gouvernement pour son projet de loi.

Un(e) statut pour les médiateurs numériques ?

Parmi les mesures que prévoit la loi, la création d’un statut pour les médiateurs numériques est une bonne nouvelle pour notre profession qui manque cruellement de structuration et de reconnaissance.

Voici comment, en 13 secondes, Axelle Lemaire présente la chose dans son discours du 15 janvier à l’Assemblée :

Il faut reconnaître un statut à ce métier de médiateur numérique qui est essentiel dans les territoires, dans les espaces de rencontres pour permettre la diffusion des usages et l’inclusion de tous (Axelle Lemaire, 15 janvier 2015, discours à l’Assemblée, « Construire ensemble la République numérique » – 15:17-15:30).

Au-delà de cette annonce, cela signifie que des conseillers planchent sur un article spécifique destiné à définir :

  • Les missions et les niveaux d’intervention d’un médiateur numérique
  • Les profils de postes
  • Les référentiels de compétences et de formation (aptitudes générales, aptitudes techniques et de formation)

Une fois le statut établi, l’exercice de l’action du médiateur numérique sera soumis à la délivrance d’un agrément. Le niveau de diplôme requis sera de l’ordre du master 1 (bac+4).

Une chance à saisir pour les salariés et futurs salariés

C’est un premier pas vers une reconnaissance pour le travail que nous effectuons depuis bien longtemps (environ vingt ans pour les plus anciens) auprès des citoyen(ne)s de tous âges et de toutes conditions. Espérons que les médiateurs-trices numériques actuel(le)s et futur(e)s sauront se saisir de cette opportunité pour s’organiser et structurer au mieux leur profession en créant des instances représentatives capables d’assurer, sur le plan national, la défense des intérêts matériels et moraux de leurs membres. A quand par exemple une convention collective adaptée à notre métier ? A nous de montrer notre capacité à nous unir et à agir collectivement ailleurs que sur les réseaux sociaux.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actu des TIC

Espaces Publics Numériques (EPN) à Paris

Accéder et/ou se former à l’informatique et à l’Internet à Paris

Il existe à Paris plusieurs lieux pour :

  1. Accéder simplement à Internet et à d’autres outils informatiques (espaces multimédias, bibliothèques, médiathèques, antennes jeunes, associations de quartier, MDEE, etc.). Ces accès sont généralement gratuits
  2. Accéder à Internet et prendre des cours d’informatique et d’Internet

Dans la liste ci-dessous, les structures parisiennes qui ont reçu le label Netpublic et PARVI Ville Numérique sont des Espaces Publics Numériques (EPN). Ils sont indiquées en gras. Ces espaces sont habilités à faire de l’inclusion et de la médiation numérique auprès des publics qui rencontrent des difficultés avec les outils numériques à travers des cours et des ateliers adaptés.

Commune CP Fiche descriptive Téléphone
PARIS 75001 Centre d’animation des Halles Le Marais 0140281848
PARIS 75001 Centre d’études et d’action sociale et culturelle 0142612774
PARIS 75001 Cyberespace de l’Agora – Association Emmaüs 0155347484
PARIS 75001 PIJ CIEJ – Centre d’initiatives pour l’Emploi des Jeunes 0140397000
PARIS 75001 Centre d’hébergement Louvre – Laumière – Association Emmaüs 01 42 39 33 84
PARIS 75002 Centre Social La Clairiere 01 42 36 82 46
PARIS 75002 Fraternité Numérique 0183620380
PARIS 75003 AVANTIC – EPN du 3e 01 53 01 85 60
PARIS 75004 ST-Merri /renard/Cours municipaux d’Adultes 0144827261
PARIS 75005 Cyber Emploi 5e 0140519616
PARIS 75006 Antenne Bourdonnais 0143541658
PARIS 75009 Alternord 0153161482
PARIS 75009 FREPAM 0699931451
PARIS 75009 Cyber Spirale Egénération 0148743002
PARIS 75010 Le kiosque – Association Emmaüs 01 76 62 12 47
PARIS 75010 CHRS LANCRY- Association Emmaüs 01 42 40 05 13
PARIS 75010 Cercle amical MEDEM 0624396434
PARIS 75010 Bichat – Association Emmaüs 01 40 18 04 41 / 04 16
PARIS 75011 CYBER EMPLOI CENTRE 0158393600
PARIS 75011 Ars Longa 0143554771
PARIS 75011 EPN Centre social Le Picoulet 01 48 06 70 31
PARIS 75011 EPN AGECA 01 43 70 35 67
PARIS 75011 Centre d Animation MJC-PIJ 0143792554
PARIS 75012 Ecole DAUMESNIL/Cours Municipaux d’Adultes 0144827261
PARIS 75012 EPN L’@nnexe du centre social Relais 59 09 53 21 27 82
PARIS 75013 Maison du 13 – Association Emmaüs 01 77 37 12 30
PARIS 75013 ACTISCE – Centre d’animation Daviel 0145890599
PARIS 75013 Le rond-point Baudricourt 0153610593
PARIS 75019 Access-Site
PARIS 75013 EPN Espace 13.- Les Olympiades 01 45 70 75 32
PARIS 75014 Maison du développement économique et de l’emploi du 14e 0156542960
PARIS 75014 LOREM – Porte de Vanves 01 45 43 18 57
PARIS 75014 Maison des compagnons Ledion – Association Emmaüs 01 45 41 20 90
PARIS 75014 Observatoire – Association Emmaüs 01 77 37 26 56 / 26 57 /
PARIS 75014 Centre d’hébergement Aude Georges Dunand – Association Emmaüs 01 43 22 53 97
PARIS 75014 Centre d’animation Vercingétorix 0156535353
PARIS 75015 ESI – Familles Association Emmaüs 01 44 19 85 79 / 83 12
PARIS 75015 Emmaus Cyber espace 01 40 59 41 76
PARIS 75015 CIDJ-CIJ 0144491200
PARIS 75015 Centre d’animation Sohane 0145386828
PARIS 75015 Centre animation Brancion 0145331500
PARIS 75017 Bibliothèque Edmond Rostand 0148880717
PARIS 75017 Cyber Emploi 17e 0153069316
PARIS 75017 EPN du centre social CEFIA 01 42 63 23 45
PARIS 75018 EPN du centre social Torcy 01 40 38 67 00
PARIS 75018 E-génération 0142524678
PARIS 75018 Maisons des compagnons clignancourt – Association Emmaüs 01 53 41 04 01
PARIS 75018 Maison du développement économique et de l’emploi du 18ème arrondissement 0155791375
PARIS 75018 Espace Emploi Dimey – Association Emmaüs 01 42 63 00 98
PARIS 75018 Centre d’hébergement la chapelle – Association Emmaüs 01 53 26 77 53
PARIS 75018 La Goutte d’Ordinateur 01 42 51 03 61
PARIS 75019 Les Jardins Numériques 0628067401
PARIS 75019 Espace 19 Multimédia du centre social Espace 19 01 40 38 12 47
PARIS 75019 EPN 28 du centre social Belleville 01 42 00 25 84
PARIS 75019 CAEM A Fleur de Peau 0142003800
PARIS 75019 Cité des Sciences et de l’Industrie / carrefour numérique 0140058300
PARIS 75019 Atelier des Réseaux 01 40 37 11 69
PARIS 75020 Microlithe (association fermée en septembre 2014) 0146367013
PARIS 75020 Confluences 0140241634
PARIS 75020 EPN Relais Ménilmontant 01 47 97 62 81
PARIS 75020 Club activités numériques E-SENIORS 0140334926
PARIS 75020 Espace de socialisation EMERGENCE 0147970433
PARIS 75020 Centre d’hébergement Pyrénées 2 – Association Emmaüs 01 40 33 29 43
PARIS 75020 Centre d’hébergement Pyrénées 1 – Association Emmaüs 01 40 33 03 17
PARIS 75020 EPN Porte de Montreuil Ludo Tech 01 40 09 26 97

3 Commentaires

Classé dans EPN en Ile-de-France

Accès Internet gratuits à Paris 12e

Différents accès libre à Internet sont disponibles dans le 12ème arrondissement de paris, voici ci-dessous la liste des établissements et leurs horaires.

 

Les bibliothèques

Les conditions d’utilisation des postes multimédia (Pour toutes les bibliothèques) sont les suivantes :

Les postes de passage sont des postes utilisables par tous les publics pour une consultation rapide de 15 minutes.

Les postes adulte et jeunesse sont accessibles aux usagers inscrits dans le réseau des bibliothèques de prêt.

Ils offrent des ressources adaptées aux différents types de public : enfants, adolescents, adultes.

Accès : l’identification des usagers sur les postes adulte et jeunesse se fait par le numéro de lecteur inscrit sur la carte et le mot de passe est la date de naissance sous la forme JJMMAAAA*

*J=Jour M=Mois A=Année.

Les enfants de moins de 12 ans ne peuvent accéder qu’aux postes jeunesse.

Les jeunes entre 12 et 18 ans peuvent accéder aux postes adulte et jeunesse. Les usagers majeurs ne peuvent accéder qu’aux postes adultes.

Durée d’utilisation :

– Sur les postes de passage : 15 minutes

– à partir de 12 ans : 2 h par jour du mardi au dimanche

– pour les moins de 12 ans : 1 h par jour, du mardi au dimanche

Après fermeture de la session, le système assure la confidentialité en supprimant tous les données personnelles de la session de l’usager.

L’Annexe du Relais 59

L’annexe est un espace public numérique (EPN) qui se situe au 8 Place Henry Frenay Paris 75012.

Horaires d’ouvertures pour les accès libres :

Du lundi au Vendredi de 10h à 12h sauf le Mardi

18 Postes sont disponibles et une salle polyvalente est mise à disposition pour les personnes amenant leurs ordinateurs portables.

Possibilité d’impression en noir et blanc à 0,10 cts la copie mais pas photocopie.

Scanner disponible.

Comment venir

Bibliothèque et médiathèque Hélène Berr.

La bibliothèque Picpus se situe au 70 rue de Picpus 75012 à Paris

Horaires d’ouverture :

Mardi, jeudi et vendredi de 13h à 19h

Mercredi de 10h à 19h

Samedi de 10h à 18h

Vous y trouverez :
22 postes multimédia (internet et ressources numériques en accès gratuit)

Pas de possibilité d’impression.

Comment s’inscrire ?

Le service d’inscription est situé au 2ème étage.

Sur simple présentation d’une pièce d’identité et d’une autorisation des parents pour les mineurs une carte personnelle vous est délivrée. Cette carte vous permet d’emprunter des documents dans toute les bibliothèques de la ville de paris.

Comment venir :

Métro : Nation (lignes 1, 2, 9 et 6) / RER A / Bus : lignes 29-64-46.

Bibliothèque Faidherbe

La bibliothèque Faidherbe se situe au 18-20, rue Faidherbe 75011 Paris

C’est une bibliothèque accessible aux personnes handicapées motrices avec accompagnement, abords & sanitaire pas nécessairement adaptés.

Horaires d’ouvertures :

Mardi 13h-19h

Mercredi 10h-18h

Jeudi 13h-22h*

Vendredi 13h-19h

Samedi 10h-18h

*19h pendant les vacances scolaires.

8 Postes sont disponibles permettant la consultation de documents multimédias, l’utilisation de logiciels bureautiques et la navigation sur Internet.

Comment venir :

En métro : lignes 8 (station Faidherbe-Chaligny) et 9 (rue des Boulets)

En Bus : ligne 86 (arrêt Faidherbe)

En Vélib’ : stations face au 11 rue Faidherbe et au 223 rue du Faubourg Saint-Antoine à Paris 11ème arrondissement.

Bibliothèque Saint-Eloi

La bibliothèque Saint-Eloi se situe au 23 rue du Colonel Rozanoff 75012 Paris

Cet établissement accueille en langue des signes et propose des services et de la documentation pour public sourd.

Le site est accessible aux personnes handicapées avec accompagnement, abords & sanitaires pas nécessairement adaptés.

Horaires d’ouvertures :

Mardi 14h-19h

Mercredi 10h-19h

Jeudi 14h-19h

Vendredi 14h-19h

Samedi 10h-18h

12 Postes sont disponibles, permettant la consultation de documents multimédias, l’utilisation de logiciels bureautiques et la navigation sur Internet.

Comment venir :

Métro : M° Reuilly-Diderot, lignes 1,8

Bus : ligne 46

Velib’ :

Station N° 12012, 71 boulevard Diderot

Station N° 12013, face 39 rue Montgallet

Station N° 12107, 146 boulevard Diderot

Bibliothèque Diderot

La bibliothèque Diderot se situe au 42 avenue Daumesnil 75012 Paris.

Horaires d’ouvertures :

Mardi 16h30-18h30

Mercredi 10h-13 et 14h-18h

Jeudi 16h30-18h30

Vendredi 16h30-18h30

Samedi 10h-13h et 14h-18h

3 Postes sont disponibles permettant la consultation de documents multimédias, l’utilisation de logiciels bureautiques et la navigation sur Internet.

Comment venir :

Métro : Gare de Lyon, ligne 1,14 RER : Gare de Lyon (lignes A, D)

Bus : lignes 29, 63, 65, 91

Vélib’ :

Station N° 12008, 15 bis rue hector malot

Station N° 12009, face 124 rue de charenton

Station N° 12106, 3 rue roland barthes

PIMMS 12

Le PIMMS 12 vous permet d’accéder à un espace numérique pour vos démarches, vos recherches d’emploi, la création de votre boîte mail etc.

Les horaires d’ouvertures :

Lundi de 14h à 18h

Mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h (17h le vendredi)

L’accueil est gratuit et sans rendez-vous.

Des postes sont à disposition, l’espace est dans une salle commune.

Adresse : 181 avenue Daumesnil (Gare de Reuilly) 75012 Paris

Comment venir :

Métro : Dugommier (ligne 6) ou Daumesnil (lignes 6 ou 8)

Bus : lignes 29, 46 et 64

Lieu accessible aux personnes à mobilité réduite

Poster un commentaire

Classé dans Actu des TIC

Reprise des activités

À partir de la semaine prochaine (dès le 30/09, première semaine d’octobre), les activités reprennent à l’espace numérique (et sont désormais accessible aux personnes à mobilité réduite !). Les accès libre et inscriptions auront lieu tous les matins de 10h à 12h (comme les années précédentes, reprise des plannings habituels).

Pour consulter le planning des activités, vous pouvez consulter ce lien.

Nous restons à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

Poster un commentaire

par | 27 septembre 2013 · 10 h 59 min

Réouverture de l’annexe

L’@nnexe rouvrira ses portes le lundi 23 septembre (suite à quelques retards dans les travaux) pour les accès libre, inscriptions et informations diverses uniquement.

Exceptionnellement et en l’attente de la reprise des activités, les accès libre et inscriptions auront lieu tout au long de la journée du 23 au 27 septembre (dernière semaine du mois)

Les activités reprendront le 01 octobre.

Poster un commentaire

par | 20 septembre 2013 · 10 h 54 min

Profil du coordinateur EPN idéal ?

Ça commence par un coup de fil

Début juillet 2011, je reçois un coup de fil de Pierre. Jeune aspirant animateur TIC, Pierre fait une enquête professionnelle afin de mieux cerner les prérogatives d’un animateur d’EPN. Il me demande donc de répondre à un questionnaire plutôt fourni (11 questions). Comme Pierre semble motivé (il me relance plusieurs fois), je prends le temps nécessaire pour répondre à toute son interview. Je m’appuie sur mon expérience personnelle, celle construite aux Jardins Numériques, dont j’ai été le fondateur en septembre 2005 et à l’EPN du Relais 59 (de fin 2007 à aujourd’hui), pour lequel je suis coordinateur.

Un portrait se dessine

Il en ressort un portrait quelque peu idéal, mais somme toute fidèle au travail que j’effectue au quotidien depuis maintenant six années. En développant différents EPN à Paris, je me suis aidé de mon expérience dans l’enseignement de l’italien et du FLE (1994-1999), dans la gestion de projet multimédia et Web à l’université de Paris 3, chez Bordas et Nathan et en tant que consultant indépendant (1998-2007). Mon expérience de chercheur en didactique de l’italien à Paris 3 et d’éditeur parascolaire m’aide quotidiennement dans la préparation et la conduite des cours, la confection d’appareils pédagogiques, la veille et la rédaction de contenus en ligne.

Animateur TIC et coordinateur EPN même combat ?

Certes, le profil d’un animateur d’EPN n’est pas exactement celui d’un coordinateur. Néanmoins, lorsque le coordinateur effectue toutes les tâches d’un animateur, comme c’est mon cas, il m’a semblé intéressant de mettre en commun ces deux fonctions qui se recoupent

Je précise que je travaille dans une structure associative, où les moyens sont faibles et où l’imagination, la ténacité et le système débrouille sont de mise. Je ne devrais théoriquement pas donner de cours. Mon rôle devrait se borner à coordonner des animateurs multimédia bénévoles (je suis le seul salarié de l’EPN). Mais la réalité est bien plus complexe et exigeante et donner des cours, transmettre, vulgariser est certainement ce que je préfère faire dans mon activité professionnelle. Quand on embrasse la carrière de l’enseignement, qu’on s’interroge continuellement sur le quoi et le comment transmettre, quelle que soit l’évolution de sa vie professionnelle, on demeure enseignant qu’on le veuille ou non ! «C’est un sacerdoce» comme on dit souvent et même si l’on veut parfois se défroquer, ces habits nous collent à la peau jusqu’à la fin de nos jours.

Mais place à l’interview, puisque c’est de cela dont il s’agit.

En quoi consiste le métier ?

Mon métier de coordinateur d’EPN comporte de multiples aspects :

TECHNIQUES

Gérer un espace public numérique (EPN), c’est-à-dire :

  • Installer et maintenir les postes informatiques
  • Acquérir et récupérer du matériel informatique
  • Créer et mettre à jour les sites Web de la structure

PÉDAGOGIQUES

  • Créer et mettre à jour l’offre de formations
  • Créer des supports de cours et des appareils pédagogiques
  • Faire le suivi pédagogique des stagiaires
  • Donner des formations
  • Encadrer une équipe d’animateurs multimédia (chez nous, ils sont bénévoles)

RELATIONNELS ET COMMUNICATIONNELS

  • Accueillir le public (en présentiel, par e-mail et par téléphone)
  • Organiser les événements et les partenariats
  • Communiquer sur nos activités (affiches, dépliants, sites Web, lettres de diffusion…)

ADMINISTRATIFS

  • Rechercher des financements pour des projets
  • Établir les statistiques mensuelles de l’EPN
  • Rédiger le rapport d’activité annuel

S’agissant d’un animateur, on demande moins de compétences et moins de tâches que celles que je viens d’énoncer plus haut. L’animateur est principalement dédié aux tâches pédagogiques, techniques et d’accueil du public.

Quelle est la formation appropriée ?

Il existe plusieurs formations pour devenir animateur multimédia :

Bien sûr, il est possible aussi de faire un diplôme BAC+3 de formateur et de se spécialiser dans le maniement des logiciels courants (systèmes d’exploitation, Web, e-mail, bureautique, etc.). Certains animateurs peuvent aussi venir d’horizons différents comme l’animation socio-culturelle, la création graphique, sonore ou vidéo. Il n’y a pas, à mon sens, de passage obligé pour accéder à ce métier, pourvu qu’on fasse preuve de compétences en informatique, de curiosité et de goût pour la transmission.

Pour ma part, j’ai un BAC+5 de chef de projet multimédia produits éducatifs et ludo-éducatifs, mais ma formation initiale est enseignant d’italien. Comme quoi, les chemins d’accès sont variés !

Quelles sont les horaires de travail ?

Je travaille pour ma part 35 heures théoriques par semaine. En pratique, je dépasse fréquemment mes heures (heures supplémentaires non payées), car je suis le seul salarié de l’EPN. Une journée de travail type commence à 9h30 et se termine à 18h30, parfois 20h30 comme le jeudi. Je ne travaille que la semaine, mais il y a des structures qui sont ouvertes le samedi.

Quel type de public accueillez-vous ?

J’accueille tous les types de publics (adultes). Les tranches d’âge vont de 18 à 89 ans :

  • Personnes sans domicile fixe
  • Chômeurs (majoritairement de longue durée)
  • Mères de famille
  • Salarié(e)s peu qualifié(e)s
  • Personnes retraitées

Toutes ces personnes ont un point commun : des difficultés plus ou moins grandes dans le maniement de l’ordinateur.

Il m’arrive également d’accueillir des enfants, mais c’est plus confidentiel, car ce travail est «réservé» à mes collègues du centre de loisirs, de l’accompagnement scolaire et des activités périscolaires. Ils utilisent l’EPN et les ordinateurs pour mener leurs propres activités avec les enfants et les ados. Ponctuellement dans l’année, nous créons ensemble des projets communs.

Quelles sont les conditions de travail ?

Les journées de travail sont toujours «trop courtes». En d’autres termes, je suis toujours au four et au moulin, je passe mon temps à changer d’activité plusieurs fois dans la journée, car je peux être fréquemment «dérangé» par un(e) (futur) usager(e). C’est un travail très riche où l’on est multi-tâches, donc très éprouvant pour les nerfs, car l’accueil et la formation de publics ayant des difficultés informatiques nécessite beaucoup d’énergie et d’attention. Ce n’est pas de tout repos ! Dans une structure où il y a plus de salariés, le coordinateur est beaucoup plus en retrait, moins au contact du public. Ce n’est pas mon cas, car je manque clairement d’un animateur salarié qui puisse me relayer sur des activités de formation.

Quelles sont les qualités requises ?

  • Polyvalent : pédagogie, technique, communication, gestion administrative
  • Curieux
  • Goût pour la nouveauté et le changement
  • Goût pour l’autoformation
  • Rigoureux et organisé
  • Capacités d’encadrement : savoir gérer et motiver une équipe
  • Bon relationnel avec le public et les stagiaires
  • Capacité d’écoute et d’empathie envers autrui
  • Patient
  • Pédagogue
  • Bonne élocution
  • Bon rédactionnel
  • Charisme

Quelles sont les compétences requises ?

Compétences pédagogiques et techniques (cf 1re question)

  • Pédagogiques : savoir préparer et mener un cours
  • Techniques : maîtriser les principaux logiciels bureautiques, Web, e-mail, graphiques, sonores et vidéo

Quelles sont les connaissances requises ?

  • Bon niveau de français écrit et parlé
  • Bonnes connaissances d’informatique générale :
– outils bureautiques,
– outils graphiques et vidéo,
– logiciels Web et Internet.
  • Bonnes notions en réseau et hardware

 Quel est le salaire d’un débutant et est-ce qu’il est possible d’évoluer et au niveau du salaire aussi ?

Le salaire moyen d’un coordinateur d’EPN tourne autour de 1500 euros nets/mois.
Les possibilités d’évolution sont maigres ou inexistantes. Cela dépend du type de structure dans laquelle travaille la personne. Typiquement, dans un EPN associatif, les perspectives d’évolution de salaire et de poste n’existent pas, car cela concerne des petites structures ayant peu de moyens.
Dans les structures municipales, la situation peut être pire lorsque le salarié est employé sur un emploi aidé. L’idéal est d’être déjà dans la fonction publique et d’être de niveau cadre A, avec les possibilités d’évolution salariale et de carrière qui découlent de ce statut. Pour cela, il faut d’abord passer un concours de la fonction publique territoriale.

Quels sont les conseils que vous pouvez me donner pour exercer ce métier ?

Il faut d’abord aimer les gens et aimer transmettre, partager ce que l’on a appris. Ensuite aimer les TIC et les outils informatiques et savoir se mettre au niveau des stagiaires, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Aimer être multi-tâches, touche à tout et aimer se sentir utile. Avoir l’humilité et la patience de tout bon pédagogue, car la courbe d’apprentissage de la majorité de notre public est très lente. Ne pas se décourager et croire dans les capacités de chacun me semble fondamental.

Quels sont les conditions d’embauche dans votre entreprise ?

Nous ne sommes pas une entreprise, mais une association loi de 1901 qui travaille avec une majorité de bénévoles. Pour information, notre association, toutes activités confondues, emploie 12 salariés dont 9 équivalents temps plein. Pour l’EPN, je suis le seul salarié. Le reste des ressources humaines correspond à des bénévoles (une soixantaine chez nous). Les perspectives d’embauche sont très maigres. Quant aux conditions, notre structure embauche généralement en CDI, si le poste ne correspond pas à un remplacement temporaire.

Afin de comparer ce témoignage avec des textes officiels faisant référence au métier d’animateur TIC, vous pouvez télécharger le référentiel métier de l’animateur TIC

8 Commentaires

Classé dans Actu des TIC