Archives de Tag: Wordpress.com

Supprimer un blog WordPress.com en 3 clics

Il peut arriver que, pour une raison ou une autre, saugrenue ou pas, on ait envie de supprimer définitivement un blog. Avec la plate-forme de blogs WordPress.com c’est possible et ce, en trois clics. Dans votre interface d’administration (tableau de bord) rendez-vous dans la boîte intitulée « Outils« , située en bas de la colonne de gauche :

Supprimer un blog wordpress.com

Supprimer un blog wordpress.com (mise à jour 16/02/2014)

  1. Choisir l’option « Supprimer mon site« 
  2. Cochez la case I want to permanently remove monsite.wordpress.com and I am aware I can never get it back (« je veux supprimer définitivement monsite.wordpress.com et je suis conscient que je ne pourrai pas revenir en arrière »
  3. Cliquer sur le bouton Delete monsite.wordpress.com Permanently

Et c’est tout ! C’est radical, propre, net, sans bavures.

Si vous avez des explications à fournir sur vos actes, vous pouvez laissez un petit message à l’équipe de WordPress (en anglais bien sûr).

Sur WordPress.org : c’est une autre histoire

Différences entre WordPress.com et WordPress.org

Au fil des commentaires que les internautes laissent sur notre blog et sur d’autres sites, nous mesurons bien la confusion des genres entre : WordPress.com et WordPress.org

La première chose à faire est donc d’identifier la solution qu’on utilise : .com ou .org ?

Ces deux solutions ont un air de parenté. Elles ont toutes deux été créées par la société américaine Automattic. Pour en savoir plus, lire ces deux articles de Wikipedia :

Automattic propose donc deux services nommés WordPress :

WordPress.com

C’est une solution gratuite qui permet rapidement de bloguer, sans avoir besoin de réserver un espace d’hébergement et un nom de domaine. Cette plate-forme de blogs est une concurrente des autres plate-formes telles que Blogger (Google) et Canalblog. Il est possible de se créer une infinité de blogs sur WordPress.com, que l’on peut administrer avec un compte unique. C’est pour cette raison que dans le menu de gauche on trouve : Tableau de bord > Mes Blogs. Grâce à cela vous pourrez, à partir d’une seule interface, passer d’un blog à l’autre. Attention toutefois à bien comprendre où l’on se situe, car cette possibilité à de quoi déconcerter !

Chaque blog créé chez WordPress.com est dépendant du nom de domaine wordpress.com. C’est ce qu’on appelle un sous-domaine. Tous vos blogs prendront une adresse de sous-domaine sur ce modèle :

Adresse wordpress.com

WordPress.org

C’est un logiciel libre qui repose sur un paquet de fichiers PHP/MySql. PHP est le langage ouvert (Open Source) qui permet de créer des pages Web dynamiques. MySql est le langage Open Source qui sert à administrer la base de données qui alimente les pages Web créées au format PHP.

Pour créer son blog chez un hébergeur, il faut suivre ces procédures :

  1. Télécharger le paquet de fichiers sur le site de WordPress.org
  2. Acheter un hébergement et un nom de domaine chez un hébergeur
  3. Une fois l’hébergement et le nom de domaine activés, envoyer par FTP le paquet de fichiers chez l’hébergeur avec un logiciel nommé « client FTP » (nous conseillons FileZilla)
  4. Lancer l’installation/paramétrage de WordPress

Supprimer un blog créé avec WordPress.org

Un site WordPress.org se supprime en accédant à son espace d’hébergement via son client FTP qui permet de supprimer tous les dossiers et fichiers installés. Vous devrez également supprimer la base de données MySql de WordPress. Les hébergeurs qui supportent le couple PHP/MySql proposent souvent une interface de type phpMyAdmin.

ATTENTION : avant de lancer ces procédures, gardez une copie en local des fichiers de votre blog et de votre base de données. Cela vous permettra, le cas échéant, de les réactiver sur un autre hébergement. Une solution simple existe : l’exportation.

Exporter les contenus d'un blog WordPress.org est une solution de sauvegarde intéressante avant de supprimer le blog sur son hébergement

Exporter les contenus d’un blog WordPress.org est une solution de sauvegarde intéressante avant de supprimer le blog sur son hébergement

Si vous souhaitez que nous rédigions un article plus détaillé sur cette procédure de suppression, laissez-nous vos commentaires.

18 Commentaires

Classé dans Mémos et tutos

Insérer un tableau dans un article WordPress.com

Les tableaux c’est utile. Qui a dit non ? Oh, eh, tout doux… je ne vous parle pas des tableaux transparents que les webmestres des années 80 utilisaient à défaut de feuilles de styles (CSS). Non, ça c’est pas très W3C friendly. Je veux parler des « vrais » tableaux. Ceux qui servent à afficher des données dans des cellules organisées en lignes et en colonnes, comme les tableaux de statistiques. En voici un exemple :

Mes amis sur Facebook Mes amours sur Facebook Mes emmerdes sur Facebook
0 0 des tas

Pour arriver à ce résultat dans votre blog WordPress.com vous avez sûrement dû chercher un peu, non ? Allez allez, avouez que vous avez un tantinet googliser ou solliciter la communauté francophone de WordPress ! Normal, la création de tableaux dans l’éditeur de WordPress.com et .org n’existe pas. Pourquoi ? Peut-être justement pour éviter les mises en pages tordues que certains seraient encore tentés de créer avec des tableaux transparents. Ce n’est qu’une hypothèse et elle vaut ce qu’elle vaut. Quelqu’un dans l’assistance qui connaît la raison exacte ? En attendant un commentaire circonstancié, voici une solution pas trop complexe pour remédier à ce manque.

Insérer du code HTML dans un article

Il vous faudra donc vous palucher un peu de code HTML. Rassurez-vous, nul n’est besoin de connaître ce langage pour répondre à ce besoin. Les générateurs de code sont là pour ça ;-)

Expliquons en détails l’exemple précédent. Pour créer ce tableau de 3 colonnes et 2 lignes, il a fallu :

  • 1 pincée de bon sens
  • 2 sous d’astuce
  • une connaissance du HTML
  • une bonne dose de réussite

Blague à part, la recette est plutôt simple :

  1. Repérer l’onglet « TEXTE » (anciennement nommé « HTML ») présent dans l’éditeur de visuel-texteWordPress. Il permet d’afficher une partie du code HTML de l’article que vous rédiger. En cliquant sur ce bouton, vous aurez la possibilité d’ajouter du code, mais à condition qu’il soit propre sinon, gare à vos mises en page !
  2. Se rendre sur un générateur de code HTML. Biblioscript.com est de ceux-là.
  3. Paramétrer son tableau en indiquant dans la section « Démonstration » : la largeur du tableau en pixels, l’épaisseur de la bordure en pixels (0 donne un tableau transparent et 1 est la valeur des bordures de base), le nombre de lignes et de colonnes, puis générer le code.
  4. Copier soigneusement tout le code généré en n’oubliant pas les balises <table> et </table> qui encadrent un tableau HTML.
  5. Coller le code généré à l’endroit désiré dans la partie « TEXTE » de l’éditeur de WordPress. Il est conseillé de créer avant cela les textes qui apparaîtront avant et après le tableau. A défaut, vous pourrez mettre du faux texte que vous remplacerez par la suite.

Pour notre exemple, nous avons choisi de créer un tableau de 450 pixels de large, avec une bordure de 1 pixel d’épaisseur, 2 lignes et 3 colonnes. Le résultat sera 3 colonnes d’égale largeur soit 150 pixels par colonne. Voici le code HTML généré par Biblioscript.com :

<table cellspacing= »0″ cellpadding= »0″ width= »450″ border= »1″>
<tr>
<td>oxoxoxo</td>
<td>oxoxoxo</td>
<td>oxoxoxo</td>
</tr>
<tr>
<td>oxoxoxo</td>
<td>oxoxoxo</td>
<td>oxoxoxo</td>
</tr>
</table>

Voici le résultat avec du faux texte :

oxoxoxo oxoxoxo oxoxoxo
oxoxoxo oxoxoxo oxoxoxo

Chaque balise <tr> </tr> correspond à une ligne et le couple de balises <td> </td> représente une cellule. Il ne vous reste plus qu’à insérer entre chaque balise TD les données de votre tableau. Vous pouvez le faire dans la partie visuelle de l’éditeur de WordPress ou dans la partie « TEXTE », au choix. Notre préférence va quand même vers la partie « TEXTE ». Car, si elle est un peu barbare, elle est en revanche très stable, ce qui n’est pas le cas de l’éditeur visuel.

Insérer des images dans un tableau

Maintenant que vous savez créer un tableau dans un article, vous aurez peut-être parfois besoin d’introduire des images dans certaines de ses cellules. Ce n’est pas bien compliqué. La méthode est identique, mais il faudra ajouter une étape préalable.

Avant de créer un tableau, vous devrez insérer une image, comme vous le faites en temps normal avec le bouton :

ajouter-media

Une fois l’image insérée, rendez-vous dans la partie « TEXTE » de l’éditeur et récupérez le code généré par WordPress qui est encadré par les balises <a href> </a>. Stockez dans un bloc note chaque code de chaque image, puis réinsérez-le entre les balises TD.
Si vous trouvez des balises telles que caption /caption c’est que vous avez renseigné le champ « légende » de l’image insérée. Dans ce cas, assurez-vous de couper tous les éléments correspondant à l’image et à tous ses attributs.

Bonne chance !

18 Commentaires

Classé dans Mémos et tutos

Sauvegarder les contenus d’un blog WordPress.com

La sauvegarde d’un site est souvent une chose nécessaire et utile, surtout lorsqu’on souhaite importer des contenus dans un autre site.

WordPress.com propose cette action très simplement :

Rendez-vous dans la colonne de gauche du tableau de bord (admin) du blog, dans l’avant-dernière section intitulée «Outils»

Sélectionner «Exporter»

Cette option va permettre de générer un fichier au format XML que l’on pourra récupérer dans un autre blog en choisissant l’option inverse : «Importer». Voici ce que dit la page qui correspond à l’export :

Cliquez sur ce bouton pour que WordPress crée un fichier XML que vous pourrez enregistrer sur votre ordinateur.

Ce format, que nous appelons WordPress eXtended RSS (ou WXR), contient tous vos articles, pages, commentaires, champs personnalisés, catégories et mots-clefs.

Une fois que le fichier téléchargé a été enregistré, vous pouvez utiliser la fonction Importer d’un autre site WordPress pour importer ce fichier dans cet autre site.

Il est possible de TOUT sauvegarder ou de faire des choix très précis, au moyen des filtres qui agissent sur les éléments suivants :

Date de début :

  • Toutes les dates
  • Un mois en particulier

Date de fin :

  • Toutes les dates
  • Un mois en particulier

Auteurs :

  • Tous les contenus de tous les auteurs
  • Un auteur en particulier

Catégories :

  • Tous les termes (toutes les catégories)
  • Une catégorie en particulier

Mots-clefs :

  • Tous les termes (tous les mots-clés)
  • Un mot-clé en particulier

Types de contenu :

  • Tout le contenu
  • Articles
  • Pages
  • Médias

États :

  • Publié
  • Planifié
  • Brouillon
  • En attente
  • Privé

Il est donc très souple de faire une sauvegarde des textes publiés ou simplement rédigés sur un blog WordPress.com.

Si l’on désire sauvegarder uniquement les images et les vidéos (appelés médias dans WordPress), il suffit de choisir l’option «Médias» dans la catégorie «Types de contenus».

1 commentaire

Classé dans Mémos et tutos